Pénurie de main-d’œuvre oblige, un McDo veut engager des ados de 14 ans | 24 heures
/bref

Pénurie de main-d’œuvre oblige, un McDo veut engager des ados de 14 ans

La bannière d'un McDonald's dans l'état de l'Oregon, aux États-Unis.
Capture d'écran Reddit

La bannière d'un McDonald's dans l'état de l'Oregon, aux États-Unis.

Un restaurant McDonald’s de l’État de l’Oregon est prêt à tout pour trouver de nouveaux employés, même à engager des adolescents de 14 et 15 ans.

• À lire aussi: Écart générationnel au travail: comment parler à son patron?

• À lire aussi: Reddit a banni l’une des plus grosses communautés anti-vaccin de sa plateforme

Pour attirer de jeunes futurs employés, une bannière a été installée devant le McDo. 

La bannière d'un McDonald's dans l'état de l'Oregon, aux États-Unis.

Capture d'écran Reddit

La bannière d'un McDonald's dans l'état de l'Oregon, aux États-Unis.

Une photo de la bannière, partagée sur Reddit, fait d’ailleurs réagir. 

La propriétaire du restaurant a indiqué au site Business Insider que c’est la première fois que sa famille, qui exploite des franchises McDonald’s depuis une quarantaine d’années, se retrouve face à un tel manque de main-d’œuvre. 

«Il y a toujours eu des problèmes de personnel, mais là, c’est du jamais vu», a-t-elle insisté. 

«Les jeunes sont motivés et ils ont une éthique de travail. Ils comprennent la technologie et ils s’adaptent rapidement», a-t-elle poursuivi, ajoutant avoir reçu 25 CV en deux semaines. 

Avant de courtiser les jeunes, le restaurant avait fait passer son salaire minimum à 15$/h pour attirer de nouveaux employés. La mesure n’avait toutefois pas eu l’effet escompté. 

Burger King

Ce McDo n’est pas le premier restaurant du genre à faire de l’œil aux jeunes travailleurs. Un Burger King en Ohio avait collé une affiche dans une vitrine pour interpeller les parents d’adolescents: «Hey, les parents! Avez-vous un enfant de 14 ou 15 ans? Se cherchent-ils d’un emploi? On va les engager!», pouvait-on lire. 

La pénurie de main-d’œuvre ne touche pas que les États-Unis. Au Québec aussi, des commerces ont du mal à recruter des employés. De plus en plus d’ados commencent à travailler dès l’âge de 13 ou 14 ans, rapportait TVA Nouvelles en juin dernier. 

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus