Sur TikTok, les jeunes dans la mire de Jagmeet Singh | 24 heures
/panorama

Sur TikTok, les jeunes dans la mire de Jagmeet Singh

Extrait d'une vidéo TikTok du chef du NPD, Jagmeet Singh
Capture d'écran/Compte TikTok de Jagmeet Singh

Extrait d'une vidéo TikTok du chef du NPD, Jagmeet Singh

Exit Facebook et Twitter, place à TikTok. Le Nouveau parti démocratique est – de loin – le parti politique fédéral le plus présent sur les nouvelles plateformes de réseaux sociaux. Le 24 heures en a parlé avec son directeur numérique.

Ils se multiplient: Christine Paré, Aisha Jahangir, Laurel Collins, Matthew Green et... Jagmeet Singh, fort de ses 700 000 abonnés. Les candidats néodémocrates sont partout sur TikTok.

En comparaison, les candidats libéraux, conservateurs et bloquistes se comptent sur les doigts d’une main.

Et ce n’est pas un hasard. Amneet Singh – aucun lien familial avec Jagmeet – est le directeur numérique de la campagne du NPD. À ses yeux, TikTok était une occasion à saisir. Depuis 2019, l’application fait partie du quotidien de son chef, qui n’a pas cessé d’aller chercher de l’attention sur la plateforme depuis.

«Avec l’attention qu’il a attirée, Jagmeet a l’occasion de communiquer sa vision du Canada à une importante frange de la population. Ce n’est pas si différent d’une conférence de presse devant caméra», observe Amneet Singh en entrevue.

Si une partie du contenu qui paraît sur le compte de Jagmeet Singh est apolitique, la majorité des vidéos qui s’y retrouvent se font avec une idée en tête: faire véhiculer des idées, souligne le directeur numérique du NPD.

@thejagmeetsingh

Text me at 6138018210 to le me know what makes you smile

♬ original sound - Yo

@thejagmeetsingh

Text +16138018210 or visit howyouvote.ca to vote in this election ##NDP

♬ original sound - The Freemans

Objectif «moins de 34»  

Dans la ligne de mire de la formation politique de gauche: les jeunes électeurs. 

Selon le dernier sondage Léger-Le Journal sur les intentions de vote québécoises, c’est le NPD qui récolte les appuis les plus importants chez les 18-34 ans. Pas étonnant, donc, que le parti se positionne stratégiquement sur une plateforme où pratiquement la moitié des utilisateurs sont dans la vingtaine ou adolescents.

@thejagmeetsingh

Young people are going to make history in the next election!!! ##greenscreenvideo

♬ Stromae Alors on Danse - ᴍᴇɢᴜᴍɪ & ᴋʏᴏ 🦋

«Avec Jagmeet, on a toujours eu la vision d’aller parler aux gens où ils sont, remarque le directeur de campagne du NPD au Québec, Jonathan Gauvin. On s’est dit: “Admettons qu’on veut parler aux jeunes, il va falloir qu’on améliore nos capacités en matière de réseaux sociaux et qu’on ne s’appuie pas toujours sur les réseaux sociaux traditionnels.”»

Et quoi de mieux que de passer du temps avec des habitués de TikTok? En avril dernier, Jagmeet Singh publiait une de ses vidéos les plus vues de la dernière année. On l’y voit danser avec Énola Bédard, une influenceuse de Québec qui compte pratiquement 10 millions d’abonnés. Le court clip a récolté tout près de 700 000 visionnements.

@thejagmeetsingh

Happy ##InternationalDanceDay 🎵 What do you do when you run into @enola.bedard in Montreal? You dance. 🕺🏽💃🏻 #d#anceinpublic #e#nolabedard #q#uebec

♬ original sound - theJagmeetSingh

Selon Amneet Singh, c’est l’«authenticité» qui guide l’aventure TikTok du NPD et de son chef. Cet ingrédient pas trop secret a eu pour effet de faire de Jagmeet Singh l’un des «leaders politiques les plus connus sur TikTok», analyse-t-il.

À ceux qui critiquent la présence du leader néodémocrate sur TikTok, Amneet Singh répond du tac au tac: ils risquent de manquer le train.

«Avec la pandémie, les plateformes en ligne sont devenues particulièrement populaires, souligne-t-il. Ce sont des endroits où les jeunes peuvent exprimer leurs idées. Je m’attends à ce que cet espace devienne de plus en plus important.»

La vague orange sur TikTok  

Jagmeet Singh n’est pas seul sur TikTok au NPD. Plusieurs de ses collègues y passent du temps aussi. En voici quelques-uns:   

  • Christine Paré, candidate dans Papineau  

  

  • Laurel Collins, candidate dans Victoria  

  

  • Matthew Green, candidat dans Hamilton Centre  

À lire aussi

Et encore plus