Le boss de Tripwire quitte son poste à la suite de ses commentaires contre l'avortement | 24 heures
/misc

Le boss de Tripwire quitte son poste à la suite de ses commentaires contre l'avortement

Image principale de l'article Le boss de Tripwire quitte son poste
Tripwire Interactive

Tripwire Interactive, le studio derrière les jeux Maneater et Killing Floor, a annoncé le départ de son président hier soir après avoir fait des commentaires fortement critiqués sur l'avortement.

John Gibson avait déclaré sur Twitter samedi qu'il appuyait la très controversée nouvelle loi du Texas sur l'avortement. Cette loi, nommée SB8, autorise des poursuites contre des individus qui aideraient une personne enceinte à avoir un avortement après la sixième semaine de grossesse. 

Capture d'écran Twitter

« Fier de la Cour suprême des États-Unis qui affirme la loi du Texas, interdisant l'avortement pour les bébés avec un battement de coeur. Travaillant dans le divertissement, je fais rarement des déclarations politiques. Pourtant, avec autant de collègues qui s'expriment de l'autre côté de cette question, j'ai pensé qu'il était important de me manifester en tant que développeur de jeux pro-vie », a-t-il déclaré sur Twitter.

La prise de position de Gibson a rapidement été critiquée par des collègues de l'industrie et internaute, accumulant plus de 13 000 réponses sur Twitter. Quelques personnes ont toutefois partagé son avis, créant une montagne de débats sous le tweet toujours en ligne.

Cette déclaration n'a pas été soutenue par le partenaire Shipright Studios, cependant, qui a rapidement coupé les ponts avec Tripwire: « Bien que votre position politique vous appartienne, au moment où vous en faites part sur la place publique, vous enchevêtrez tous ceux qui travaillent avec et pour vous », peut-on lire dans le communiqué partagé par Shipright Studios directement sous le tweet de Gibson. « Nous ne pouvons pas, en toute bonne conscience, continuer à travailler avec Tripwire sous la structure de direction actuelle ».

Le studio s'en mêle 

Lundi soir, Tripwire Interactive a publié un communiqué pour annoncer le départ de John Gibson du rôle de PDG. L'équipe de la direction s'est excusée des commentaires anti-avortement de son PDG, qui « ne reflètent pas ceux de Tripwire Interactive en tant qu'entreprise », ajoutant que son point de vue néglige les valeurs de l'équipe. 

Le VP du studio Alan Wilson occupera le poste de PDG par intérim. Pour le moment, il n'est pas clair si Gibson a complètement quitté la compagnie, ou s'il a changé de poste.

À VOIR AUSSI... 

s

À lire aussi

Et encore plus