[EN IMAGES] Il y a une parade dans votre ruelle? C'est normal | 24 heures
/bref

[EN IMAGES] Il y a une parade dans votre ruelle? C'est normal

Image principale de l'article Il y a une parade dans votre ruelle? C'est normal
TOMA ICZKOVITS/AGENCE QMI

Surveillez la ruelle derrière chez vous : des artisans du Festival des arts de ruelle (FAR) s'y promèneront jusqu'au 12 septembre. Leur parade de mardi soir a d'ailleurs fait bien des heureux - le 24 heures, qui est partenaire de l'événement, est allé y jeter un coup d'oeil.

• À lire aussi: Visiter les ruelles de Montréal à la marche

• À lire aussi: Les trois plus belles ruelles vertes de Montréal

TOMA ICZKOVITS/AGENCE QMI

Pour éviter de créer des attroupements, la programmation du FAR cette année est restée bien secrète : il faut être à la bonne place au bon moment pour attraper l'un des événements. 

TOMA ICZKOVITS/AGENCE QMI

N'empêche, comme les ruelles de Montréal sont bien vivantes en tout temps, les défilés se retrouvent toujours bordés de spectateurs qui ne s'attendaient pas à voir arriver une telle action en plein derrière chez eux. 

TOMA ICZKOVITS/AGENCE QMI

La parade de mardi soir est partie du Marché Jean-Talon est a fait des heureux dans les ruelles des alentours. 

TOMA ICZKOVITS/AGENCE QMI

Les artistes Foutoukours et Illuzao ont notamment déambulé dans les rues, au plaisir des passants.  

TOMA ICZKOVITS/AGENCE QMI

L’objectif du FAR, qui en est à sa cinquième édition, est de créer des liens et de rendre l’art sous toutes ses formes accessible aux gens de la métropole. Les organisateurs du festival souhaitent que les Montréalais aient la possibilité de s’impliquer comme citoyens culturels tout en reconnectant avec les gens.  

TOMA ICZKOVITS/AGENCE QMI

TOMA ICZKOVITS/AGENCE QMI

L’évènement se termine dans quelques jours, alors vous avez encore la chance de tomber sur l’une des perfomances restantes! 

TOMA ICZKOVITS/AGENCE QMI

C’est une occasion pour les artistes de faire connaître leur art à un vaste public et de créer des liens avec d’autre membres de la communauté artisitique de la métropole.  

TOMA ICZKOVITS/AGENCE QMI

*

À VOIR AUSSI

Elles veulent sauver le camion iconique de Longue-Pointe-de-Mingan

s

À lire aussi

Et encore plus