Un détail étrange en arrière-plan a attiré l’attention lors du débat des chefs | 24 heures
/misc

Un détail étrange en arrière-plan a attiré l’attention lors du débat des chefs

Image principale de l'article Un détail étrange en arrière-plan

Mercredi soir a eu lieu le deuxième débat en français de la campagne électorale fédérale.

• À lire aussi: Charles Leduc et les lunettes de Patrice Roy volent la vedette au débat des chefs

• À lire aussi: Tout le monde se moque de la posture d’Yves-François Blanchet au débat des chefs

Durant les deux heures de diffusion sur les ondes d’Ici Radio-Canada, les chefs des cinq partis principaux (désolé, Max) ont eu la chance de faire valoir leurs points de vue aux électeurs.

Cependant, un sixième participant était présent, ce qui a retenu l’attention des téléspectateurs.

En arrière-plan, au Musée canadien de l’histoire à Gatineau, où avait lieu le débat, on pouvait apercevoir, accroché à un mur, ce qui semblait être une poupée ou un pantin.

Ceci a été rapporté par quelques personnes sur Twitter, le réseau social par excellence pour commenter ce qui se passe à la télé.

L’animateur André Robitaille a même partagé une théorie sur ce que pouvait être la figurine qu’on voyait en arrière-plan de la grande galerie.

La seule hypothèse que le Sac de chips soit prêt à lancer pour le moment, c’est que, dans les commentaires sous cet article, vous pourrez probablement lire: «lA sEuLe MaRiOnNeTtE qUe Je VoIs C tRuDeAu».

Bonne chance à tous les candidats!

Aussi dans le Sac de chips:  

s

s

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus