Est-ce que le «punch» de Twelve Minutes a vraiment gâché le jeu? Kazzie et Raph en jasent [VIDÉO] | 24 heures
/misc

Est-ce que le «punch» de Twelve Minutes a vraiment gâché le jeu? Kazzie et Raph en jasent [VIDÉO]

s

ATTENTION! LA VIDÉO CI-DESSUS CONTIENT DES DIVULGÂCHEURS IMPORTANTS SUR L'HISTOIRE DE TWELVE MINUTES (ET DES VOIX UN PEU DÉCALÉES).

Le mois dernier, la date du 19 août était vivement encerclée sur le calendrier de Pèse sur start, et ce, pour une excellente raison: c’était jour de sortie pour le curieux thriller interactif Twelve Minutes sur Xbox et PC.

• À lire aussi: Ghost of Tsushima Director's Cut: une nouvelle aventure éclatante... en terrain connu [CRITIQUE]

Inutile de vous dire que Kazzie et Raph avaient hâte de découvrir le premier jeu du créateur Luis Antonio, qui mêle le concept de la boucle temporelle à celui d’un point and click plus traditionnel, avec, en prime, une distribution étoilée composée de Daisy Ridley, James McAvoy et Willem Dafoe.

On y incarne un homme apparemment sans histoire qui revient chez lui après une journée de travail pour y trouver son amoureuse, de bonne humeur, qui lui a préparé à manger afin de lui annoncer une bonne nouvelle. Le tête-à-tête est toutefois brisé quelques minutes plus tard, alors qu’un individu qui se dit policier fait irruption dans l’appartement, menotte les deux locataires, accuse la femme de meurtre et violente l’homme.

C’est à ce moment que l’on se réveille... et que la boucle recommence au tout début. Il faut alors utiliser les informations que l’on a apprises lors de la séquence précédente et essayer, essayer, essayer jusqu’à ce qu’on réussisse à se sortir de ce véritable «jour de la marmotte» et comprendre ce qu’il se passe réellement. (Et, aussi, qui sont vraiment notre conjointe et le supposé agent de police.)

Sur papier, tout ceci est trèèèèèèès excitant et prometteur, mais qu’en est-il avec la manette entre les mains? Les avis du côté de Kazzie et Raph sont disons... mitigés!

Si le concept du jeu séduit lors des premières heures et que la tension est à son comble, Twelve Minutes peine ensuite à tenir le rythme et éviter de tomber dans une certaine facilité. À mi-chemin, l’ensemble s’essouffle, miné principalement par son histoire décevante et, coup de théâtre, son «punch» central!

C’est à ce moment que Kazzie et Raph, sans le savoir, ont décroché chacun de leur côté. Et si le deuxième a complété Twelve Minutes dans l’espoir qu’un revirement narratif inespéré qui vienne redresser l’expérience, la première... l’a terminé parce qu’il fallait bien le faire.

Vous êtes curieux d’en apprendre davantage sur la déception et les espoirs brisés de nos deux comparses? Ça se passe dans la vidéo en haut de la page, où Kazzie et Raph discutent en long et en large de Twelve Minutes!

À VOIR AUSSI 

s

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus