«Tax the rich»: Alexandria Ocasio-Cortez fait tourner les têtes au Met Gala et appelle à taxer davantage les riches | 24 heures
/bref

«Tax the rich»: Alexandria Ocasio-Cortez fait tourner les têtes au Met Gala et appelle à taxer davantage les riches

Image principale de l'article Une élue lance un message politique au Met
AFP

«Tax the rich»: c'est que l'on pouvait lire sur la tenue que portait Alexandria Ocasio-Cortez pour le Met Gala, auquel de nombreuses stars (et quelques Québécois!) ont assisté hier soir à New York.

• À lire aussi: Voyez les looks de toutes nos stars favorites sur le tapis rouge

• À lire aussi: La robe de Kim Kardashian au Met Gala était très, très, très spéciale

À gauche, l'élue américaine Alexandria Ocasio-Cortez

AFP

À gauche, l'élue américaine Alexandria Ocasio-Cortez

Sur Twitter, l’élue américaine s’est dite fière de porter la robe conçue par Aurora James, une designer noire née à Toronto qui habite maintenant New York. La créatrice est engagée pour les droits des Afro-Américains.

«Le temps est maintenant venu, pour nos enfants, les soins de santé et les changements climatiques», a écrit l'élue de New York à la Chambre des représentants. 

L'élue a décidé de porter cette robe (et ce message) à un événement ultra-mondain auquel assistent chaque année des millionnaires et dont le billet d'entrée coûte 35 000$. Elle s'est d'ailleurs empressée de dire qu'elle n'avait rien déboursé pour assister à l'événement et qu'elle n'avait pas payé la robe. 

Elle a indiqué que les élus new-yorkais y sont systématiquement invités et qu'ils y assistent parce qu'ils supervisent et appuient les institutions culturelles de la ville, ajoutant qu'elle était une parmi plusieurs politiciens à y prendre part. 

Réforme fiscale

Avec ce slogan, la figure de l'aile gauche du Parti démocrate a voulu mettre l'accent sur le projet de réforme fiscale du président Joe Biden, examiné au Congrès.

Quelques heures avant l'événement, les démocrates de la Chambre avaient présenté leur projet qui comprend des hausses d'impôts pour les Américains les plus fortunés et les grandes entreprises, revenant ainsi sur les coupes actées en 2017 sous Donald Trump.

Des Québécois au Met Gala  

Le Met Gala se tient chaque année. Il s'agit d'une collecte de fonds au profit de l'Anna Wintour Costume Center du Metropolitan Museum of Art (Met) de New York. 

En plus des tenues extravagantes, qui devaient respecter le thème «En Amérique: un lexique de la mode», on a pu apercevoir des têtes connues au Québec: Felix Auger-Aliassime et Leylah Annie Fernandez. 

Les deux athlètes nous ont émerveillés la semaine dernière avec leurs performances aux Internationaux des États-Unis. 

Le joueur de tennis Felix Auger-Aliassime au Gala Met à New York le lundi 13 septembre 2021

AFP

Le joueur de tennis Felix Auger-Aliassime au Gala Met à New York le lundi 13 septembre 2021

La Québécoise Leylah Annie Fernandez

AFP

La Québécoise Leylah Annie Fernandez

Une autre tenue «politique»  

«AOC» n'est pas la seule à avoir profité de l'événement pour faire passer un message politique.  

La mannequin Cara Delevingne a porté un chandail sur lequel était écrit: «Peg the patriachy», que l’on peut traduire par «À bas le patriarcat».

La modèle britannique Cara Delevingne au Met Gala à New York en 2021

AFP

La modèle britannique Cara Delevingne au Met Gala à New York en 2021

- Avec l'AFP

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus