Dans l'univers musical de Rita Baga | 24 heures
/pop

Dans l'univers musical de Rita Baga

Image principale de l'article Dans l'univers musical de Rita Baga

L’automne sera très chargé pour Rita Baga. En plus de lancer son spectacle Créature le 21 octobre, elle participe aussi à l’émission Qui sait chanter? en tant que panéliste.

Vous aimerez aussi : Dans l'univers musical de Kim Rusk

Après avoir été remarquée au Québec avec Big Brother Célébrités et dans le reste du pays avec Canada’s Drag Race, Rita Baga (Jean-François Guèvremont de son vrai nom) occupe une place de plus en plus importante dans notre paysage télévisuel. 

Et, dans les années à venir, avec tous les projets qu’elle a en tête, elle pourrait aussi devenir une figure marquante de notre paysage musical. Autant sur scène qu’en studio! 

Aleera

Quelles sont les premières chansons sur lesquelles t’as «performé»?

La première, c’était Le saule d’Isabelle Boulay, habillée en... saule. Quelque chose de bien crédible. Aussi, Milkshake de Kelis

Tu as incarné Adele aussi...

Oui, j’ai fait plusieurs fois des spectacles thématiques Adele. C’est la seule que je personnifie vraiment au niveau de la ressemblance. Sinon, je fais plein de sortes de chansons différentes sans nécessairement vouloir ressembler à la chanteuse. 

Comment tu choisis justement les chansons que tu veux faire sur scène?

Ça dépend du contexte où je performe. J’ai animé longtemps au Cabaret Mado des soirées plus dance, house, électro. Mais si je suis invitée à une soirée spéciale années 90, je puise là-dedans. Surtout que j’ai grandi dans les années 90, j’ai pas mal de référents. 

Qu’est-ce qui jouait dans la maison chez vous quand tu étais enfant?

Moi, j’écoutais les Spice Girls et ma sœur écoutait des albums de Nirvana et Big Shiny Tunes. C’était pas du tout le même univers... 

 

Tes parents écoutaient quoi?

Ma mère écoutait beaucoup de Shawn Phillips. Styx aussi. Je me rappelle aussi de Supertramp qui jouait. Mon père est plus dans le rock. Il écoutait plus Tea Party, Eric Clapton...

Musicalement, qu’est-ce que Jean-François Guèvremont aime que Rita Baga déteste?

J’ai un background de comédie musicale au cégep. C’est sûr qu’il y a beaucoup de chansons de comédies musicales que j’aime que Rita ne ferait jamais en show. Par exemple, Les Misérables. Ça se prête un peu moins au personnage. 

Est-ce que tu comptes enregistrer des chansons bientôt?

Je travaille sur un projet d’album qui n’a pas de date encore, mais on a déjà enregistré deux chansons. C’est Maxime Landry qui est mon mentor là-dedans. Ça se peut que ça sorte dans deux ans... J’ai tellement d’affaires. J’ai la tournée aussi. Je suis plus concentrée là-dessus. 

C’est des compositions, des reprises?

C’est moi qui ai écrit les 10 chansons. On tombe pas mal dans le style années 80 un peu comme ma dernière toune, Something Spiritual. Ça se rapproche plus de Depeche Mode

Tu fais entièrement les paroles et la musique?

Je fais les paroles, la mélodie. Je travaille avec Étienne Chagnon d’Oblique qui est aussi le gérant et l’amoureux de la chanteuse Amay Laoni. Ils m’aident à refaire la mélodie et ils composent la musique par-dessus les airs que j’ai en tête. 

Ton spectacle Créature est très multidisciplinaire. Aimerais-tu faire un spectacle 100% musical un jour?

C’est dans les plans à plus long terme. La tournée va durer environ deux ans. Peut-être qu’on va être capable de faire concorder la sortie de l’album et une autre tournée qui serait exclusivement musicale. 

Une période musicale que tu aurais aimé vivre en temps réel?

Ah mon Dieu! Les années 80, définitivement. Les synthétiseurs me font vibrer. 

Un album qui te rappelle ton adolescence?

L’album de No Doubt, Tragic Kingdom.

Un chanteur, une chanteuse, que tu écoutes depuis très longtemps et que tu apprécies encore comme au premier jour? 

Justin Timberlake. Son dernier album, j’ai un peu moins accroché, mais FutureSex/LoveSounds, cet album-là a beaucoup de bonnes chansons dessus que j’écoute encore aujourd’hui. Quand je trippe sur une chanson, je la passe en boucle jusqu’à temps que je me tanne. À un moment donné, je «retrippe» dessus et je la réécoute. 

Un coup de cœur musical récent?

J’aime bien Clara Luciani. Sinon ces temps-ci je suis comme dans un trip électro français. Angèle aussi je l’aime bien. J’aime bien en fait la combinaison de de voix feutrée, mais avec des paroles coup de poing quand même. 

Est-ce qu’il y a un ou une artiste selon dont on ne parle pas assez?

Amay Laoni. Je l’ai contactée pour travailler avec elle sur l’album parce que j’adore ce qu’elle fait. À mon En direct de l’univers qui m’était consacré, elle a fait la toune Ça va, que j’aime beaucoup. Elle vient de sortir une chanson avec Marie Mai. On commence à la voir. Je serais bien content que ça devienne un nom plus courant, qu’on l’entende plus à la radio. 

Un album que tu peux écouter du début à la fin sans sauter de chansons?

Ça dépend comment je feel mais c’est sûr que j’opterais pour The Color Of My Love de Céline Dion. Des grandes ballades quétaines: j’adore ça! 

Ta trame sonore de film préférée?

Très bonne question. J’avais la trame sonore de The Bodyguard quand j’étais jeune. J’aimais juste les tounes de Whitney dessus. Aussi, j’aimais beaucoup la trame sonore du film Le Masque, le premier. 

Pour suivre ses activités, visitez la page Instagram de Rita Baga,

Vous pouvez aussi écouter sa liste de lecture.

VOUS AIMEREZ AUSSI :  

Dans l’univers musical de Richardson Zéphir

Dans l’univers musical de Marjo

Dans l’univers musical de Mathieu Baron

À lire aussi

Et encore plus