Des électeurs faisaient encore la file après l’annonce de la victoire des libéraux | 24 heures
/bref

Des électeurs faisaient encore la file après l’annonce de la victoire des libéraux

Image principale de l'article Ils ont voté en sachant l’issue de l’élection
Photo Félix Pedneault

Des files d’attente de centaines de personnes après la fermeture des bureaux de vote du Plateau-Mont-Royal ont eu raison de la patience de nombreux électeurs, qui ont renoncé à faire entendre leur voix.

• À lire aussi: Encore un gouvernement libéral minoritaire 

• À lire aussi: On a demandé à Élections Canada combien ont coûté les crayons à usage unique fournis aux bureaux de vote

Des électeurs de la circonscription de Laurier—Sainte-Marie, où le libéral Steven Guilbeault et la néo-démocrate Nimâ Machouf se sont livré une chaude lutte, ont dû attendre pendant de longues minutes, alors que les réseaux de télévision avaient déjà annoncé que le prochain gouvernement serait libéral. 

«Je viens de voter, ça m'a pris 1 h 50 min», a dit une enseignante au primaire qui sortait, en fin de soirée, du bureau de vote aménagé au Centre du Plateau. 

À un certain moment, des scrutateurs ont dû quitter leur poste pour refuser l'entrée à des retardataires venus voter après 21 h 30.

Photo Félix Pedneault

 

«Ils devraient laisser les retardataires s’ajouter maintenant. Si ce sont des gens qui ont fait comme moi et qui comptaient revenir plus tard après avoir attendu longtemps, ils devraient être compréhensifs», a soutenu François Desjardins. Arrivé vers 21 h 20, il a vu plusieurs personnes se faire refuser l’accès au bureau de vote. 

«File d'environ 400, 500 personnes, selon une responsable d'Élections Canada», écrivait un citoyen à 21 h 20, soit 10 min avant la fermeture des bureaux électoraux au Québec. 

Dernier dans la file  

Dans la file d’attente devant le Centre du Plateau, alors que les Canadiens de partout au pays attendaient les résultats, l'impatience et la confusion se faisaient sentir. 

«J'habite à côté, je suis venu cinq ou six fois aujourd'hui et je suis reparti parce que la file était trop longue, a lancé un ingénieur, qui était le dernier à attendre dans la longue file de plus de 300 personnes. J'ai deux voisins qui ont décidé qu'ils ne voteraient pas cette année, à cause de la file.»

Une scrutatrice, Edna-May MacKenzie, a vu des gens quitter la file sans avoir voté. Elle ne sait pas si l’annonce d’un gouvernement libéral en a découragé certains, qui auraient alors préféré rentrer à la maison.  

Edna-May MacKenzie

Edna-May MacKenzie

 

«Je ne savais même pas que le gouvernement était élu, c’est vous qui me l’apprenez», nous a lancé Mme MacKenzie, lorsqu'on lui a appris la victoire des libéraux de Justin Trudeau. 

D'autres files  

Il n'y a pas que sur Le Plateau-Mont-Royal que les électeurs ont dû s'armer de patience. C'était aussi le cas à Blainville, a-t-on pu constater sur Twitter. 

Même situation en Ontario, notamment dans le grand Toronto et à Kingston, selon des électeurs qui ont commenté la situation sur les réseaux sociaux. 

À lire aussi

Et encore plus