Des citoyens impatients de chausser leurs souliers de danse lancent une pétition | 24 heures
/bref

Des citoyens impatients de chausser leurs souliers de danse lancent une pétition

Les Français peuvent danser dans les boîtes de nuit.
AFP

Les Français peuvent danser dans les boîtes de nuit.

Après des mois de pandémie, l'appel de la danse se fait de plus en plus sentir. Une pétition demandant au gouvernement Legault de permettre de nouveau la danse dans les bars et les restaurants a été lancée par des citoyens qui se disent «stigmatisés».

• À lire aussi: Vous devez obligatoirement présenter votre passeport vaccinal

• À lire aussi: Voici les lieux et les activités qui seront interdits aux non-vaccinés

Selon un décret ministériel datant de juin 2020, la pratique de la danse est interdite «dans les pièces et sur les terrasses visées par un permis autorisant la vente ou le service de boissons alcooliques pour consommation sur place».

L'instigatrice de la pétition, Laurianne Lalonde, en a assez. Celle qui œuvre dans le milieu culturel affirme que les habitués des établissements où l'on peut danser portent un «stigmate». Jusqu'à présent, sa pétition a recueilli plus de 1100 signatures. 

«Avec la pandémie, on a vraiment mis de côté la danse, regrette-t-elle. La danse, c'est quelque chose de rassembleur, qui est ancré dans les racines de certaines cultures.»

Danser en temps de pandémie n'est toutefois pas sans risques, concède-t-elle. Laurianne Lalonde croit néanmoins que les établissements qui doivent maintenant exiger le passeport vaccinal pourraient autoriser la danse, même si c'est avec le masque. 

Appel à la prudence  

Pour Benoît Barbeau, virologue et professeur au Département des sciences biologiques de l’Université du Québec à Montréal, il faut toutefois demeurer prudent et attendre avant d’autoriser la danse dans les bars et restaurants. 

«À mon avis, si l’on s’aperçoit que les éclosions et les nouveaux cas d’infection et les admissions aux soins intensifs sont mieux contrôlés, on va pouvoir continuer d’ouvrir et pouvoir permettre plus d’activités qui ne sont en ce moment pas permises», mentionne-t-il. 

Il se dit sceptique quant à l'efficacité du masque sur les pistes de danse. 

Contacté à cet effet, le ministère de Santé et des Services sociaux (MSSS) estime que la situation épidémiologique «toujours précaire» ne «permet pas» d'autoriser la danse.

Et qu'en est-il ailleurs dans le monde?  

La danse est de nouveau permise dans de nombreux pays, notamment en France et au Royaume-Uni. Plus près de chez nous, la danse est également permise à New York. 

C'est ce qu'a pu constater Nick Urli, qui possède plusieurs bars à Montréal, lors de son séjour dans la grosse pomme. Depuis que le passeport vaccinal a été implanté, les fêtards peuvent danser sans porter de masque. 

À droite, Nick Urli

Courtoisie

À droite, Nick Urli

«Il faut m’expliquer à quoi il sert, le passeport vaccinal», affirme celui qui souhaiterait voir Québec imiter New York. 

Ce dernier s'inquiète d'ailleurs de l'avenir des boîtes de nuit à Montréal, alors que les programmes d’aide aux entreprises du gouvernement fédéral viennent à échéance le 23 octobre prochain.

En entrevue à TVA Nouvelles, le président de la Nouvelle Association des Bars du Québec (NABQ), Pierre Thibault, a dit souhaiter, avec le passeport vaccinal bien en place, une réouverture à 100% de son industrie. 

Sinon, il faudrait que les tenanciers puissent bénéficier «d'une mesure compensatoire financière», a-t-il soutenu. 

 

– Avec l’Agence QMI