Vanlifeuse tuée: des textos bizarres ont été envoyés à sa mère avant qu'elle disparaisse | 24 heures
/misc

Vanlifeuse tuée: des textos bizarres ont été envoyés à sa mère avant qu'elle disparaisse

s

L’influenceuse et vanlifeuse américaine Gabby Petito, 22 ans, dont la disparition et la mort confirmée ont provoqué l’émoi depuis quelques jours, a envoyé plusieurs textos à sa mère avant de disparaître, messages qui laissent entrevoir qu’elle aurait subi de la violence conjugale avant de mourir.

• À lire aussi: Disparition d’une jeune «vanlifeuse» qui a ému le monde: le corps de Gabrielle Petito aurait été retrouvé

Rappelons que depuis la découverte du corps de la jeune femme en début de semaine, le FBI a confirmé qu'il s'agit d'un homicide.

Des textos qui confirmeraient de la violence 

Les informations dévoilées par CNN mardi proviennent d’une demande de mandat de la police de Floride exécutée la semaine dernière, afin d’avoir accès au disque dur externe du couple trouvé dans leur camionnette.  

Selon les policiers, il «semblait y avoir de plus en plus de tension entre elle et son copain de 23 ans, Brian Laundrie», peut-on lire dans l'affidavit. 

AFP

Le 27 août, la mère de Petito a reçu une dernière communication de sa fille, qu'elle a qualifiée de «d’étrange».

Le message disait: «Pouvez-vous aider Stan, je continue de recevoir ses messages vocaux et ses appels manqués.» 

AFP

Ce texto faisait référence au grand-père de Gabby Petito sous le nom de Stan. À la lecture du message, sa mère craignait que quelque chose n'allait pas. «Elle n'appelait jamais son grand-père Stan», a-t-elle confié à des médias américains.

Le téléphone de Gabby a ensuite été coupé et elle a cessé de publier quoi que ce soit sur les réseaux sociaux à propos de son voyage.

Un autre message texte est entré le 30 août. «Pas de service à Yosemite». Toutefois, ses proches doutent que ce soit bien Gabby qui l’ait écrit. 

D'autres preuves de tension entre Petito et Laundrie sont également apparues. Un enregistrement audio du 911 dans l'Utah jette un nouvel éclairage sur un incident désormais très médiatisé au cours duquel la police est intervenue auprès du couple le 12 août.

Corps retrouvé, copain au large           

Sa dépouille aurait été retrouvée dimanche dans le parc national Grand Teton au Wyoming, mais la police fédérale n’a jamais confirmé son identité. C’est toutefois à cet endroit qu’elle aurait été vue pour la dernière fois avec son copain, Brian Laundrie.

Celui-ci est devenu introuvable depuis près d’une semaine et activement recherché par la police. Les enquêteurs ont notamment ratissé une réserve naturelle de 25 000 acres en Floride.

• À lire aussi: Un populaire rappeur accusé du meurtre de son cousin

• À lire aussi: Une femme épouse l’homme qui a été reconnu coupable du meurtre de son demi-frère

Lundi, la résidence de ses parents, où il réside, a été perquisitionnée. La voiture du jeune homme a également été emmenée par les enquêteurs. 

AFP

Les deux étaient en voyage en voiture dans l’Ouest américain et racontaient leur périple sur les réseau sociaux avec le «hashtag» #VanLife. À la fin du mois d’août, leur présence sur les réseaux sociaux s’est abruptement interrompue. 

Brian Laundrie est rentré chez lui en Floride le 1er septembre dernier, et ce, sans sa copine. Ce n’est que le 11 septembre que les parents de Gabby ont rapporté sa disparition aux forces de l’ordre. 

AFP

Laundrie a refusé de parler à la police de l'endroit où se trouvait Petito avant de disparaître. Il n'a pas été inculpé et ni soupçonné d'un crime, ont déclaré les autorités.

Avant de disparaître, Brian Laundrie était chez lui à North Port en Floride depuis environ deux semaines. Sa famille a déclaré aux policiers l’avoir vu pour la dernière fois le 14 septembre. 

À voir aussi sur le Sac de chips: 

s

s

s

Sur le même sujet