Dans l'univers musical de Simon Boulerice | 24 heures
/pop

Dans l'univers musical de Simon Boulerice

Image principale de l'article Dans l'univers musical de Simon Boulerice

L’auteur et chroniqueur Simon Boulerice, en plus d’avoir publié une soixantaine de livres, est devenu avec les ans une personnalité incontournable de la radio et la télévision.

Image: Sébastien Dorion (d'après une photographie de Camille Gladu-Drouin)

Dans le cadre du Festival international de la littérature (FIL), il est le «chef d’orchestre» des ateliers littéraires pour enfants Les mots parleurs présentés le 26 septembre. 

Qui de mieux qu’un chef d’orchestre pour nous entretenir de ses coups de cœur en musique? 

VOUS AIMEREZ AUSSI : Dans l'univers musical de Rita Baga

Tu as écrit une soixantaine de livres. As-tu le temps d’écouter de la musique?

Oui, bien sûr. Longtemps j'écoutais de la musique en écrivant. Maintenant, j'écoute la musique de façon moins atmosphérique et plus consciente. Par exemple, Martha Wainwright, son dernier album, quand je l'écoute, je ne fais pas autre chose. 

Justement, quels seraient les albums que tu peux écouter d’un bout à l’autre?

La Maline de Marie-Jo Thério. C'est un pur chef-d'œuvre. Je pense aussi à des albums d’Ariane Moffatt. J'aime les interprètes féminines. En même temps, Kid A et Amnesiac de Radiohead sont des albums que j'ai abondamment écoutés. 

Quand tu as fait tes études en théâtre, aviez-vous des cours de chant?

Oui. Quand j'étais jeune, je chantais dans une chorale. J'avais souvent des moments en solo. C'était mes moments préférés. Puis je me suis mis a muer en plein cœur d'un solo à l'église! Ma voix était bancale. Je dis souvent en blague que j'ai perdu la foi en perdant la voix. (Rires)

Tu apprécies beaucoup les chanteuses à voix... 

Pour moi, Whitney Houston, c'est un peu l'apothéose de la chanteuse à voix. Quand tu as une belle voix, la magie opère tout de suite. C'est plus rapide que l'écriture qui demande tellement de versions, tellement de labeur avant d'émouvoir. 

Est-ce qu’il y a une chanteuse à voix qui n’est pas reconnue à sa juste valeur?

Salomé Leclerc, dans sa voix, il y a un grain un peu rocailleux, comme un peu de sable sur ses cordes vocales. Au même titre que la voix de Melissa Etheridge. Comme Bonnie Tyler à une autre époque. Elle avait du spray net sur les cordes vocales. (Rires)

Tu as un amour décomplexé de la pop. As-tu déjà été gêné d'écouter certains trucs?

Au secondaire, dans les années 90, les gens écoutaient beaucoup Nirvana, Green Day. Moi j'écoutais Lara Fabian, Céline Dion. Je parlais de Lara Fabian ouvertement. 

Quand je suis arrivé au cégep, j'ai connu Nina Simone et Renaud. J'étais un peu plus gêné de parler de Lara Fabian. Je me disais aussi: «Est-ce que je peux dire que j'écoute Isabelle Boulay quand tous mes amis n’écoutent que Brel?» La voix d'Isabelle Boulay, je la trouve exceptionnelle. Marie Carmen aussi. 

Avais-tu des posters de chanteur.ses dans ta chambre?

J'avais du Whitney Houston, du Lara Fabian. Ma mère avait fait une taie d'oreiller, donc je bavais littéralement sur la face de Lara! (Rires) 

Tu as déjà été membre du fan-club de Lara Fabian?

Oui. Au secondaire je l'avais vue en spectacle et j'avais été soufflé par son talent. Aussi, c'était une star qui était plus accessible. J'aimais beaucoup Whitney Houston, Mariah Carey... mais même Céline Dion, j’avais l'impression que c'était comme plus extérieur. 

Qui est le meilleur parolier ou la meilleure parolière selon toi?

Quand j'étais au cégep, je pensais que c'était Brel. Après, j'ai découvert Anne Sylvestre et ses textes foisonnants, généreux, poétiques... Stéphanie Boulay aussi avec la chanson Ta fille, je trouve ça exceptionnel. 

Longtemps, on n'a pas fait la part belle aux autrices-compositrices. Sauf pour Francine Raymond. Et avec raison. Francine Raymond a écrit certaines des plus belles chansons de la musique québécoise, mais il y en a quand même tellement plein d'autres. Comme Ariane Moffatt. Aussi, les chansons de Daniel Bélanger ont pour moi la même valeur que celles d’Aznavour. 

Quelle est ta trame sonore préférée ?

The Bodyguard. On pense d'emblée à I Will Always Love You, qui est une magnifique chanson de Dolly Parton. J'adore Dolly Parton. Toutes les chansons de la face A sont magnifiques. Run To You, c'est une superbe chanson. I Have Nothing. La face B est un peu plus plate. 

J'aime beaucoup les trames sonores d'ambiance. Good Bye Lenin de Yann Tiersen par exemple. Je vois une parenté avec quelqu'un comme Philip Glass. D’ailleurs, The Hours, l'album que j'ai le plus écouté. Sinon, il y aurait Danny Elfman avec Edward aux mains d'argent

Tu as parlé de Dolly Parton, aimes-tu d’autres interprètes country?

Bonnie Raitt, j’aime beaucoup sa chanson I Can’t Make You Love Me. Il y a aussi une chanson country qui me bouleverse que j'ai connu grâce à une audition de The Voice: (Chantant) «I Know You Love Him Long Time Ago.. Don’t Close Your Eyes... » (NDLR: il s’agit d’une pièce de Keith Whitley). 

Est-ce que tu lis des biographies musicales?

Oui, j'ai eu une chronique à Plus on est de fous, plus on lit qui s'appelait Bio pop. J'en ai lu plein: Vanessa Paradis, Laurence Jalbert... 

Beyoncé, c'est pas une artiste qui me passionne tant que ça et en lisant sa biographie j’ai compris pourquoi. Parce que ce genre de parcours un peu parfait d'athlète, ça me touche moins. J'aime plus la simplicité d'une Rihanna à côté de Beyoncé. 

Moi, ce qui me touche, c’est l'imperfection. Marie-Jo Thério est pleine d'imperfections. Je l'ai souvent vue dans un show et elle avait eu un blanc. Au même titre que Clémence Desrochers, qui est une de mes idoles. 

Je pense à Martha Wainwright. Elle avait écrit une chanson dans une assiette en carton au restaurant avant un spectacle. Et elle l’avait chanté au Théâtre Outremont avec son assiette. Beyoncé n'aurait jamais fait ça! 

Pour suivre ses activités, allez sur la page Instagram de Simon Boulerice.

À LIRE AUSSI :   

Dans l'univers musical de Kim Rusk

Dans l’univers musical de Marjo

Dans l’univers musical de Philippe Bond

À lire aussi

Et encore plus