Élections municipales: les femmes sont peu nombreuses à se présenter, selon un outil gouvernemental | 24 heures
/bref

Élections municipales: les femmes sont peu nombreuses à se présenter, selon un outil gouvernemental

Élections municipales

Image principale de l'article Les femmes sont peu nombreuses à se présenter
Joël Lemay / Agence QMI

Alors que la campagne électorale municipale est officiellement lancée, les femmes sont, jusqu'à maintenant, bien moins nombreuses que les hommes à tenter de se faire élire.

• À lire aussi: Valérie Plante motivée pour sa réélection

• À lire aussi: Une candidate de Longueuil Ensemble radiée du Barreau à trois reprises

C’est ce que l’on constate sur le site web du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH), qui dénombrera jusqu’au 1er octobre toutes les candidatures. 

En date du 23 septembre, la proportion des femmes qui se présentent au poste de conseillère municipale est de 37,3%. Les données sont mises à jour une fois par jour, du lundi au vendredi. 

Et quant aux candidates au poste de mairesse, elles comptent pour 25,2% de toutes les candidatures.

Ces nombres peuvent sembler faibles, mais ils sont en légère hausse par rapport aux élections municipales de 2017. 

Bonne nouvelle, en terminant: dans la région de Laval, on observe une forte augmentation des candidatures féminines, tous postes confondus, qui sont passées de 40% en 2017 à 50% (en date d’aujourd’hui).

À lire aussi

Et encore plus