Les chargeurs Apple pourraient disparaître (en Europe)... et c’est une bonne nouvelle pour l'environnement | 24 heures
/bref

Les chargeurs Apple pourraient disparaître (en Europe)... et c’est une bonne nouvelle pour l'environnement

Image principale de l'article Les chargeurs Apple pourraient disparaître
Photo Apple

Êtes-vous plus iPhone ou Android? Peu importe leur allégeance, tous les propriétaires de téléphones intelligents en Europe pourraient bientôt avoir quelque chose en commun: un chargeur universel.

• À lire aussi: Microsoft: nouveaux ordinateurs portatifs, tablettes et téléphone pliable

• À lire aussi: Toutes les provinces ont instauré (ou vont instaurer) un passeport vaccinal: ce qu'il faut savoir

Au nom des droits des consommateurs et de l’environnement, la Commission européenne veut en effet imposer un chargeur universel pour téléphones mobiles et autres appareils électroniques, un projet qui suscite l’opposition du géant américain Apple.

La réglementation vise à harmoniser les ports de chargement pour téléphones intelligents, tablettes, appareils photo, casques audio, enceintes et consoles de jeu portatives... et menace les câbles de connexion des iPhone (Lightning) du groupe californien. On ne sait pas si un projet de loi semblable est envisagé au Canada. 

L’Union européenne (UE) veut désormais imposer le port USB-C à l’ensemble des appareils électroniques, ce qui permettrait d’utiliser indifféremment n’importe quel chargeur, tandis que l’harmonisation des technologies de charge rapide garantira la même rapidité de chargement. 

Environnement 

L'UE souhaite séparer la vente d’appareils électroniques et de chargeurs, ce qui serait une «victoire pour les consommateurs et l’environnement (...) les Européens en ont assez des chargeurs incompatibles s’entassant dans leurs tiroirs», a déclaré la commissaire européenne à la Concurrence, Margrethe Vestager.

«Nous avons donné plein de temps à l’industrie pour trouver des solutions. Le temps est venu de légiférer», a-t-elle insisté. «Il est temps de mettre fin à ce serpent de mer» a ajouté le commissaire au Marché intérieur Thierry Breton devant la presse, espérant une entrée en vigueur du texte d’ici «quelques semestres».

Apple est contre  

Apple s'y oppose. «Cette réglementation étoufferait l’innovation au lieu de l’encourager et nuirait aux consommateurs en Europe et dans le monde», a indiqué le groupe à l’AFP. Sa technologie Lightning équipe plus d’un milliard d’appareils dans le monde, a-t-elle dit.

La firme à la pomme, qui estimait l’an dernier qu’une telle législation générerait «un volume sans précédent de déchets électroniques» en rendant obsolètes une partie des chargeurs en circulation, s’alarme de la transition de 24 mois proposée par Bruxelles, jugée précipitée, et du bouleversement de ses filières de recyclage actuelles.

La Commission leur a répondu que les consommateurs européens pourraient économiser au moins 250 millions d’euros (plus de 370 millions de dollars canadiens) annuellement, et que les déchets de chargeurs non utilisés, évalués à 11 000 tonnes par an, pourraient être réduits de presque 1000 tonnes.