Après quel vaccin Guillaume Lemay-Thivierge attend-il? | 24 heures
/bref

Après quel vaccin Guillaume Lemay-Thivierge attend-il?

Image principale de l'article Il affirme attendre après un vaccin, mais lequel?
Photo le Journal de Montréal, Jean-François Desgagnés

Le statut vaccinal de Guillaume Lemay-Thivierge fait couler beaucoup d’encre depuis quelques heures. Après que La Presse eut révélé que le principal intéressé n’était pas encore vacciné, ce dernier a soutenu qu’il attendait l’homologation d’un vaccin avec lequel il se sent «confortable». De quel vaccin peut-il s’agir?

• À lire aussi: Non vacciné, Guillaume Lemay-Thivierge fait le point dans une vidéo

• À lire aussi: COVID-19: le lancement du vaccin Medicago repoussé

• À lire aussi: Toutes les provinces ont instauré (ou vont instaurer) un passeport vaccinal: ce qu'il faut savoir

Dans une missive envoyée aux médias, l'acteur et réalisateur, qui a perdu un contrat de réalisation sur le plateau de l'émission District 31, affirme en effet qu'il avait l’intention d’être adéquatement protégé par un vaccin avec lequel il se sentait à l'aise et qui devait initialement être offert en septembre.

«L’homologation de ce vaccin a été reportée, mais mon intention de me protéger et de protéger les autres demeure une priorité», souligne dans sa lettre l’animateur des Chanteurs masqués.

Un vaccin bleu

Ce vaccin est celui qu'a mis au point la pharmaceutique québécoise Medicago, qui espérait le déployer cet automne à la suite de résultats prometteurs lors des essais cliniques. Or l’entreprise de Québec aurait pris du retard en raison, notamment, de la difficulté à recruter des candidats pour les essais cliniques. 

Selon le site web de Santé Canada, la demande d’homologation était toujours en cours d’examen. 

Par ailleurs, le 31 août dernier, le ministère de la Santé et des Services sociaux a annoncé que les personnes qui avaient participé aux essais cliniques du vaccin candidat de Medicago pouvaient utiliser le passeport vaccinal. 

Rectifier les faits  

Bien que Guillaume Lemay-Thivierge ne soit toujours pas vacciné, il précise dans sa lettre que c’est «un devoir», pour lui, de «respecter l’ensemble des mesures exigées et émises par la Santé publique, et ce, depuis le début de la crise sanitaire».

Selon La Presse, l'animateur des Chanteurs masqués aurait tenté à deux reprises de se faire accepter dans un restaurant alors que le passeport vaccinal était déjà en vigueur au Québec. Il n’a pas réussi. 

Capture d'écran, Instagram

«Mon cheminement de réflexion n’est pas étranger à mon processus décisionnel et à mon besoin d’y aller à mon rythme, et ce, dans toutes les sphères de ma vie. Cette démarche est personnelle et je respecterai toujours celle des autres», écrit-il encore dans la lettre qu'il a fait parvenir aux médias jeudi. 

«À ce jour, je n’ai jamais partagé ou pris position dans les médias au sujet de mon statut vaccinal ou sur celui de quiconque. Il s’agit d’ailleurs d’une information personnelle et confidentielle qui n’aurait jamais dû se retrouver sur la place publique», a-t-il regretté. 

– Avec l’Agence QMI et Le Journal de Québec