Quelqu'un a lancé un oeuf sur Emmanuel Macron | 24 heures
/misc

Quelqu'un a lancé un oeuf sur Emmanuel Macron

s

Un homme a lancé un oeuf lundi sur le président français Emmanuel Macron dans les allées du Salon international de la restauration, à Lyon (centre), qui a rebondi sur son épaule sans se casser.

• À lire aussi: Les photos d’Emmanuel Macron enseveli sous les colliers à fleurs font rire l’Europe

• À lire aussi: Le président français Emmanuel Macron se fait gifler et le tout est filmé

L'auteur du jet d'oeuf, un homme vêtu d'un bermuda, a tout de suite été arrêté.

«S'il a un truc à me dire qu'il vienne», a réagi le chef de l'État, demandant à le rencontrer. «J'irai le voir après», a-t-il ajouté.

La cote de popularité d'Emmanuel Macron est en baisse, avec 38% des Français se disent satisfaits de l'action du chef de l'État, tandis que 59% des personnes interrogées se disent mécontentes.

Elle est toutefois supérieure à celle de ses deux derniers prédécesseurs François Hollande (22%) et Nicolas Sarkozy (36%) au même moment de leurs mandats respectifs.

Cet incident s'est produit durant sa visite des stands du Salon international de la restauration, de l'hôtellerie et de l'alimentation (SIRHA) qui s'est ouvert lundi à Lyon.

Dans les allées du salon, les professionnels ont chaleureusement remercié le président pour les aides de l'État versées durant la crise liée à la pandémie de Covid-19, ainsi que pour son annonce du matin d'une prochaine défiscalisation des pourboires payés par carte bancaire.

«Merci pour la gestion de crise», lui a lancé une restauratrice. «Merci, on a pu tenir pendant un an», a renchéri un autre. «Bravo pour ce que vous avez fait pour les restaurateurs», a complété un troisième.

Des partisans lui ont aussi lancé des encouragements pour la présidentielle de 2022 - pour laquelle il n'a pas encore révélé ses intentions : «Encore 5 ans s'il vous plaît» ou «on compte sur vous pour 2022», pouvait-on entendre.

Le 8 juin, Emmanuel Macron avait été frappé au visage par un homme, en marge d'un déplacement dans le sud de la France, provoquant une importante vague de protestations au sein de la classe politique.

Son agresseur, condamné à quatre mois de prison ferme, est sorti de détention le 21 septembre.

En mars 2017, alors candidat à l'élection présidentielle, Emmanuel Macron avait déjà été la cible d'un jet d'oeuf au salon de l'Agriculture, à Paris. Un incident qu'il avait qualifié comme «faisant partie du folklore».

Aussi sur le Sac de chips:

s

s

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus