Trump a déjà appelé son attachée de presse pour lui dire que son pénis ne ressemblait pas à un champignon et qu’il n’était pas petit | 24 heures
/misc

Trump a déjà appelé son attachée de presse pour lui dire que son pénis ne ressemblait pas à un champignon et qu’il n’était pas petit

Image principale de l'article «Mon pénis ne ressemble pas à un champignon»
Photos AFP

Dans un livre à paraître la semaine prochaine, une ancienne attachée de presse du président Trump décrit la Maison-Blanche comme une «fosse à harcèlement sexuel».

Avec son bouquin «I’ll Take Your Questions Now: What I Saw at the Trump White House», Stephanie Grisham veut régler des comptes et mettre en lumière plusieurs comportements douteux de l’homme d’affaires devenu président des États-Unis en 2016.

• À lire aussi: MALAISE: Joe Biden pose avec des enfants qui portent des vêtements pro-Trump

Par exemple, selon le Washington Post et le New York Times (qui ont obtenu une copie de l’ouvrage avant son lancement), Grisham y explique que Trump était si obsédé par une des jeunes employées du département des relations avec les médias qu’il a déjà requis qu’elle soit amenée à bord d’Air Force One (l’avion présidentiel) pour qu’il puisse lui «regarder le derrière».

Il aurait aussi demandé à Grisham de la promouvoir et de la «garder heureuse».

Puis, lorsque l’ancienne star du porno Stormy Daniels a fait sa sortie publique où elle a dévoilé la teneur de sa relation avec Trump, en précisant que son pénis ressemblait à un champignon, le principal intéressé a jugé bon rectifié le tir.

• À lire aussi: Kid Rock filmé en train d’hurler des insultes homophobes à son public lors d’un show

Il aurait donc appelé son attachée de presse pour la rassurer sur la forme de son organe génital: son pénis n’était pas en forme de champignon et il n’était pas petit.

Ce à quoi Grisham aurait répondu: «Euh, oui monsieur.»

À une autre occasion, Trump aurait insisté pour nier les allégations de viol qui pesaient contre lui, de la part de l’éditorialiste de magazine E. Jean Carroll.

Cette dernière assure que Trump l’a violée dans un magasin à rayons dans les années 1990.

• À lire aussi: Le fils de Joe Biden dit avoir probablement fumé du parmesan dans ses sombres années

«Tu le nies», a dit Trump à Grisham. «C’est ce que tu fais en toutes situations. N’est-ce pas Stephanie? Tu le nies», aurait déclaré le 45e président de l’histoire des USA.

Stephanie Grisham était d’abord devenue l’attachée de presse de Melania Trump en 2017, avant de succéder à Sarah Huckabee Sanders comme attachée de presse à la Maison-Blanche.

Après un règne mouvementé à la tête des relations médiatiques de Donald Trump, elle était retournée aux côtés de Melania, avant de démissionner le 6 janvier dernier après les événements au Capitole. 

• À lire aussi: Donald Trump doit encore 165$ de McDonald’s à son ancien garde du corps

On se souvient que des partisans de Trump n’acceptant pas sa défaite aux élections de novembre 2020 avaient tenté d’empêcher la proclamation officielle de la victoire de Joe Biden.

Évidemment, la famille Trump n’est pas du tout heureuse des révélations faites dans le livre de Stephanie Grisham.

L’attachée de presse actuelle de Trump a qualifié Grisham d’«ancienne employée mécontente», tandis Melania a déclaré que le livre était «une tentative de se racheter après une performance minable comme attachée de presse, des relations personnelles qui ont échoué et un comportement non-professionnel à la Maison-Blanche».

Bref, ça promet!

À voir aussi sur le Sac de Chips:

s

s

s


Sur le même sujet