Voici ce qu’on sait sur le prochain gouvernement de Justin Trudeau | 24 heures
/bref

Voici ce qu’on sait sur le prochain gouvernement de Justin Trudeau

Image principale de l'article Ce qu’on sait du prochain gouvernement Trudeau
Photo AFP

Une semaine après le scrutin fédéral, on en sait un peu plus sur le prochain gouvernement que dirigera le premier ministre Justin Trudeau. Voici ce qu'il faut savoir sur le deuxième gouvernement minoritaire de suite à Ottawa.

• À lire aussi: Hausser la TPS pour payer la dette

• À lire aussi: Les partis fédéraux ont jusqu’à quand pour enlever leurs pancartes?

Trudeau espère gouverner durant quatre ans  

Rares sont ces gouvernements minoritaires qui ont su naviguer en eau minoritaire durant quatre années. C’est pourtant le souhait de Justin Trudeau. 

s

C’est du moins ce qu’il a affirmé lors d’une conférence de presse, ce mardi, à sa sortie d’une clinique de vaccination ontarienne.

«On va continuer de travailler avec les autres partis, a-t-il assuré. Les Canadiens s’attendent très clairement à ce que le Parlement travaille ensemble de façon collaborative. C’est exactement ce qu’on va faire.»

Chrystia Freeland reste le bras droit du PM  

Le leader libéral a confirmé que Chrystia Freeland restera à ses côtés comme vice-première ministre du Canada.

AFP

Elle demeure aussi ministre des Finances, un poste qu'elle occupe depuis la démission de son prédécesseur, Bill Morneau, en 2020.

Un cabinet paritaire  

Comme il l'a toujours fait depuis 2015, Justin Trudeau nommera un cabinet ministériel paritaire. Il comptera donc autant de femmes que d’hommes.

La composition de son nouveau cabinet ne sera dévoilée qu’au mois d’octobre. La date sera précisée dans les prochains jours. 

Quant aux travaux de la Chambre des communes, ils devraient reprendre en novembre, si le gouvernement survit au discours du trône. 

La vaccination, une priorité  

«La grande priorité demeure la vaccination pour tout le monde», a réitéré le premier ministre.

Le premier ministre Trudeau a par ailleurs détaillé les cinq grands axes sur lesquels son gouvernement travaillera à court terme:    

  • La mise en place de l’obligation vaccinale pour les employés du fédéral;    
  • L’obligation vaccinale pour les passagers en train et en avion;    
  • Le système de vérification pour les déplacements à l’international;    
  • Le remboursement des provinces pour les frais associés aux certifications de vaccination;    
  • L’adoption de lois pour protéger les travailleuses et les travailleurs de la santé contre les manifestants intempestifs, comme au Québec.      

- Avec l'Agence QMI