125 millions de «stories» et 53 millions de photos en moins: la panne de Facebook et Instagram en 5 chiffres impressionnants | 24 heures
/bref

125 millions de «stories» et 53 millions de photos en moins: la panne de Facebook et Instagram en 5 chiffres impressionnants

Image principale de l'article La panne de Facebook et Instagram en 5 chiffres
AFP

La panne qui a frappé Facebook, Messenger, Instagram et WhatsApp n’a duré que six heures, mais ça nous a paru comme une éternité. Le temps d’un après-midi, la vie telle que nous la connaissons s’est effondrée... tout comme le compte en banque de Mark Zuckerberg, qui a perdu gros en raison de cette panne d'une ampleur historique.

Pour nous donner une idée de l'impact de cette interruption de services, l’agence marketing berlinoise ABCD a estimé, en fonction des données d’utilisation, les pertes que ça représente pour ces plateformes.  

Voici les effets de cette panne gigantesque en cinq chiffres.

25 milliards de messages    

Sur WhatsApp, c’est 25 milliards de messages qui n’ont pas été envoyés, contre 54 millions sur Messenger. Pas moyen de dire à votre coloc que vous avez fini sa miche de pain ou de souhaiter bonne fête à votre amie de longue date. 

3,75 milliards de minutes   

Il y a eu 3,75 milliards de minutes d’appel en moins sur WhatsApp. D’ailleurs, ça nous a fait réaliser que d’avoir le numéro de téléphone de ses amis (ou de son chum), ce n’est peut-être pas si dépassé que ça. 

125 millions de stories   

Pendant la panne, 125 millions de stories Instagram n’ont pas été publiées. Mais rassurez-vous: c’est toujours possible de partager (à retardement) la photo de votre dîner entre amis ou bien un cliché de votre chat, personne ne va vous juger. 

3,6 milliards de minutes   

Quelque 3,6 milliards de minutes que l’on consacre normalement à scroller sur Instagram ont été utilisés pour réaliser d’autres tâches... comme travailler. Si vous passez généralement beaucoup de temps sur Instagram et que vous vous êtes sentis plus productifs hier, ce n’est peut-être pas un hasard.  

53 millions de photos   

Finalement, ce ne serait pas moins de 53 millions de photos qui n’ont pas pu être publiées sur Facebook. Votre tante a dû attendre avant de partager sur son mur les photos de ses tartes aux pommes concoctées après son autocueillette du week-end. Même chose pour votre collègue de travail qui a passé un week-end automnal dans un chalet en famille.  

À lire aussi

Et encore plus