Google Maps vous proposera les trajets les moins polluants | 24 heures
/environment

Google Maps vous proposera les trajets les moins polluants

Image principale de l'article Google propose les trajets les moins polluants
AFP

Au quotidien, vous essayez de prendre les meilleures décisions possible pour l’environnement? Eh bien, Google lance une série de mesures pour vous aider à être encore plus verts, en vous proposant notamment le trajet de voiture le moins polluant.

À partir d’aujourd’hui, aux États-Unis, l’outil Google Maps permet aux automobilistes de choisir l’itinéraire qui présente les plus faibles émissions de carbone en prenant notamment en considération le temps du trajet, la circulation et les inclinaisons des routes empruntées. 

AFP

Quand les temps de voyagement entre deux options sont sensiblement les mêmes, l’outil choisit par défaut l’option la moins polluante. L’entreprise estime que le projet pourrait permettre de réduire de 1 million de tonnes les émissions annuelles de dioxyde de carbone. 

Sur une année complète, l’outil pourrait avoir le même impact que si on retirait des routes 200 000 voitures, selon le directeur général du groupe, Sundar Pichai. 

L'outil devrait être offert en Europe dès 2022, mais on ne sait pas clairement s'il est déjà offert au Canada ou encore s'il le sera. 

Plusieurs autres mesures 

 En ce qui concerne le magasinage en ligne de voitures, Google mettra en avant les modèles hybrides et électriques, tout en permettant aux acheteurs de les comparer plus facilement avec les véhicules à essence. 

Parmi les autres initiatives annoncées, on retrouve l’intégration d’informations sur les émissions carbone dans Google Flight. 

Dès aujourd’hui, les utilisateurs du monde entier pourront ainsi voir les émissions de CO2 par siège pour chaque vol, et les options de vols avec des émissions plus faibles. Les recherches d’hôtels incluront des informations concernant les efforts de développement durable déployés par les établissements. 

Finalement, les acheteurs d'appareils électroménagers à forte consommation d’énergie, comme un lave-vaisselle ou un ensemble laveuse-sécheuse, seront orientés vers les options les plus vertes. 

Des options similaires seront aussi offertes pour les services financiers et les appareils électroniques. 

Google a par ailleurs annoncé qu'elle a pour objectif de n’être alimentée que par des énergies à faible teneur en carbone d’ici 2030. 

 Avec les informations de l’AFP et The Guardian