Dwayne «The Rock» Johnson se lance dans le rap et c’est moins pire que ce qu’on pourrait penser | 24 heures
/misc

Dwayne «The Rock» Johnson se lance dans le rap et c’est moins pire que ce qu’on pourrait penser

Image principale de l'article Dwayne «The Rock» Johnson se lance dans le rap
AFP

Après la lutte et le cinéma, Dwayne Johnson prend d’assaut un nouveau pan de l’industrie du divertissement: le rap.

• À lire aussi: Vin Diesel explique pourquoi il était en froid avec The Rock pendant Fast & Furious

«The Rock» est en effet un des vocalistes invités sur la plus récente pièce du rappeur Tech N9ne, lancée ce vendredi 8 octobre.

La vedette de Jumanji : Welcome to the Jungle apparaît aux côtés de son hôte et des invités Joey Cool et King Iso sur le morceau Face Off.


Voici que déclame l’ancien lutteur devenu star d’Hollywood: «Put in the work, put in the hours and take what’s ours. Black and Samoan in my veins, my culture bangin’ with Strange. I change the game so what’s my motherf*ckin’ name... desecration, defamation, if you wanna bring it to the masses, face to face now we escalatin’ when I have to put boots to asses.

‘Mean on ya’ like a dream when I’m rumblin’, you’re gonna scream mama. So bring drama to the king Brahma comin’ at ya with extreme mana.»

• À lire aussi: Ryan Reynolds fait une blague de sexe dans son message de la Fête des Mères à Blake Lively

Comme l’a souligné lui-même The Rock, c’est une chanson parfaite pour s’entraîner et se faire pousser d’énormes biceps.


Sur Twitter, plusieurs usagers ont toutefois rappelé à la planète entière qu’il ne s’agissait PAS de la première apparition de Dwayne Johnson sur une pièce de rap.

• À lire aussi: Cet ancien lutteur professionnel insulte François Legault dans un tweet à la fois grotesque et rigolo

En effet, en l’an de grâce 2000, il avait participé au morceau It Doesn’t Matter avec Wyclef Jean et Melky Sedeck.

Ça nous rajeunit pas.

À voir aussi sur le Sac de Chips: 

s

s

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus