J’ai téléchargé mes données Facebook et le résultat est à glacer le sang | 24 heures
/panorama

J’ai téléchargé mes données Facebook et le résultat est à glacer le sang

Image principale de l'article Facebook en sait beaucoup (!) sur vous et moi
Photomontage Marilyne Houde

Tout le monde sait qu’en cliquant «J’accepte» au bas des Conditions d’utilisation, on donne à Facebook – ou tout autre réseau social ou application – le droit de recueillir les données qu’on lui fournit. Ce qui est ahurissant, c’est l’étendue de ce que le géant technologique sait sur nous.

• À lire aussi: Une lanceuse d’alerte divulgue des documents internes de Facebook: ce qu’il faut savoir sur le scandale

• À lire aussi: Le médecin de TikTok qui combat la désinformation se fait censurer

Ne reculant devant rien pour atteindre mon but ultime – celui de vous informer –, j’ai décidé de télécharger TOUTES les données que Facebook recueille sur moi depuis mon inscription sur le réseau social en 2012. 

Vingt-huit heures après en avoir fait la demande – ça prend du temps, rassembler près de 10 ans d’activité –, j’ai reçu un fichier contenant une dizaine de dossiers, qui réunissaient chacun des centaines de documents HTML me permettant de revivre ma vie numérique. Pour vous donner une idée de grandeur, ça représente 12 gigaoctets de données.

Vous dire à quel point je suis «flabbergastée» de tout ce que j’ai trouvé! On y voit les publications que j’ai écrites et partagées, les événements auxquels j’ai répondu, les commentaires que j’ai envoyés, les publications que j’ai aimées. Jusque-là, rien d’alarmant. 

Ce qui m’a fait vouloir porter un chapeau en aluminium, c’est une liste presque complète des sites web que j’ai visités à partir de tous les appareils sur lesquels mon compte Facebook est connecté. Comme si on avait fait un copier-coller de l’historique de mon navigateur. 

Mais c’est aussi de voir la liste des annonceurs qui détiennent mes coordonnées – on peut penser ici à mon adresse courriel et mon numéro de téléphone cellulaire. Des entreprises avec lesquelles je n’ai jamais fait affaire, dans des endroits où je n’ai jamais mis les pieds. Voici un extrait de la (longue) liste d’annonceurs qui détiennent mes coordonnées: 

Mention spéciale aux pages de Justin Trudeau, Dominique Anglade et nulle autre que Khloé Kardashian!

Mais pourquoi Facebook recueille-t-il ces données?  

C’est LA question qui tue. Et la réponse est assez simple: c’est parce que c’est ça, le modèle d’affaires de Facebook, explique André Mondoux, professeur à l’École des médias de l’UQAM.

«Facebook crée un profil pour chacun de ses utilisateurs en utilisant les données qu’il recueille lui-même, mais aussi par le biais de trackers installés sur les sites web que vous visitez», précise-t-il. 

• À lire aussi: La comparution de la lanceuse d’alerte de Facebook, Frances Haugen, en 11 citations

Si, par exemple, vous achetez un bateau et de l’équipement de pêche, Facebook associera cette donnée à votre profil pour ensuite le revendre aux entreprises dans le domaine du plein air qui cherchent à cibler de type de clientèle. C’est ce qu’on appelle le microciblage.

«On est entouré de technologie qui conserve toutes nos données personnelles. Et la principale activité que l’on fait [sur les réseaux sociaux], c’est de s’exprimer sur nous-mêmes. Ça génère des données personnelles qui sont immanquablement récupérées dans un circuit de marchandisation des données personnelles», détaille M. Mondoux.

L’adage «Si c’est gratuit, c’est vous le produit» prend tout son sens ici.

Voici comment faire  

C’est une vidéo TikTok expliquant comment faire pour visionner toutes mes données qui m’a inspirée à les télécharger.

Curieux de savoir ce que Facebook détient sur vous? Rendez-vous dans la section Paramètres et confidentialité, puis cliquez sur Paramètres. Dans le menu de gauche, sélectionnez Vos renseignements Facebook. De là, cliquez sur Télécharger vos renseignements. C’est ici que vous pourrez choisir le type d’informations que vous souhaitez et les plages de dates.