Affaire Gabby Petito: les restes humains retrouvés seraient ceux de Brian Laundrie | 24 heures
/bref

Affaire Gabby Petito: les restes humains retrouvés seraient ceux de Brian Laundrie

Image principale de l'article Les Restes probablement ceux de Brian Laundrie
AFP

Des restes humains ont été découverts dans le secteur d'une réserve naturelle de Floride où des objets appartenant à Brian Laundrie, le fiancé de Gabby Petito, cette jeune voyageuse assassinée il y a quelques semaines, avaient été retrouvés.

• À lire aussi: La jeune voyageuse américaine Gabby Petito a été étranglée, son ex-copain recherché

• À lire aussi: Voici tout ce qu’on sait sur l’histoire de Gabrielle Petito, cette Américaine de 22 ans dont le corps a été retrouvé

Selon l’avocat de la famille Laundrie, il s’agirait «fort probablement» des restes du jeune homme de 23 ans, seul témoin important dans l’affaire du meurtre de l’influenceuse.

Il n'y a toutefois aucune confirmation qu'il s'agit de son corps. 

Des objets retrouvés 

Mercredi, un médecin légiste du comté de Sarasota et un chien pisteur avaient été appelés dans le parc de Myakkahatchee Creek, situé près de la résidence familiale de Laundrie, en Floride, pour enquêter sur les objets trouvés.

AFP

Les restes ont été retrouvés près d'un sac à dos qui aurait appartenu à Laundrie, rapporte NBC News. 

Brian Laundrie, qui fait l'objet d'un mandat d'arrêt, est recherché par la police fédérale depuis que le corps de sa fiancée a été retrouvé le 19 septembre avec des marques de strangulation dans un parc national du Wyoming.

Une disparition qui a fait jaser  

• À lire aussi: Vanlifeuse tuée: des textos bizarres ont été envoyés à sa mère avant qu'elle disparaisse

Gabby Petito et son fiancé avaient quitté New York en juillet pour vivre la van life d’un bout à l’autre du pays. Le couple documentait son périple sur les réseaux sociaux, notamment sur Instagram

Instagram Gabby Petito + AFP

Brian Laundrie était finalement rentré en Floride le 1er septembre, mais en solo. Ce n'est que 10 jours plus tard que la famille de Petito a signalé sa disparition. Laundrie, principal suspect de ce féminicide, avait alors refusé de coopérer avec les enquêteurs. 

– Avec l'Agence QMI