Ce tiktokeur montréalais rit des préjugés sur les Asiatiques | 24 heures
/panorama

Ce tiktokeur montréalais rit des préjugés sur les Asiatiques

s

Les Asiatiques sont bons en maths et au ping-pong, ou encore ils mangent de la viande de chien: voilà le genre de préjugés auxquels s'attaque (avec humour) le Montréalais Lucas Huard, dont les vidéos ont été vues des millions de fois sur TikTok.

«Mes idées, pour mes TikTok, ç’a souvent été basé sur du vécu, sur des situations de la vie et, moi, je les déformais un peu pour faire un sketch humoristique», explique le tiktokeur d’origine vietnamienne qui a été adopté à l’âge de 2 mois. 

• À lire aussi: Bannis de TikTok, des musées s’installent sur OnlyFans pour y partager des nus

• À lire aussi: L’influenceuse Claudie Mercier explique pourquoi elle a finalement décidé de se faire vacciner contre la COVID-19

«En termes de racisme [que j’ai vécu], il y a quelques personnes qui font des remarques. C’est dérangeant sur le coup, mais, moi, j’ai l’habitude d’en rire», ajoute-t-il. 

Dans ses vidéos, il ridiculise toutes sortes de stéréotypes: les Asiatiques ont de petits yeux, donc ils ne voient pas bien; tous les Asiatiques sont doués en mathématiques ou dans les sports de raquette; les Asiatiques sont tous «des Chinois», etc.  

214 000 abonnés   

Ces vidéos récoltent souvent des centaines de milliers de vues. Une de ses vidéos a même obtenu 1,6 million de visionnements. Sur TikTok, son compte Asianqc est suivi par près de 215 000 personnes. 

«J’ai beaucoup de feed-back. Des gens qui disent: “Ah, c’est bien que tu fasses ça, c'est bien que tu le prennes dans l'humour, dans le rire plus que mal”», indique celui qui a commencé à publier des vidéos il y a environ un an. 

• À lire aussi: J’ai téléchargé mes données Facebook et le résultat est à glacer le sang

L’étudiant en administration au Collège Ahuntsic a eu l’idée de ses vidéos pendant un cours de mathématiques. Sa popularité a été immédiate: la troisième vidéo qu’il a publiée a connu beaucoup de succès et il a vite atteint la barre des 10 000 abonnés. 

Maintenant, il alterne entre des vidéos humoristiques traitant de préjugés sur les Asiatiques ou de situations banales de la vie. 

Même s’il publie un peu moins qu’à ses débuts, il espère continuer d'alimenter son compte pendant quelques années. «J’ai du fun, sur TikTok. J’ai toujours des idées et elles s’en viennent de mieux en mieux», mentionne-t-il. 

Des vidéos qui pourraient vous intéresser:

Voici les fans de K-pop les plus passionnés

s

Pourquoi on ne permet toujours pas la danse?

s