Bonne nouvelle pour la planète: Paris bientôt «100% cyclable» | 24 heures
/environment

Bonne nouvelle pour la planète: Paris bientôt «100% cyclable»

Image principale de l'article Paris bientôt «100% cyclable»
AFP

Construction de pistes cyclables, de places de stationnement sécurisées, zone à trafic limité dans le centre de Paris : la capitale française veut devenir une ville « 100 % cyclable ».

• À lire aussi: 5 villes dans le monde où le vélo est roi... ou presque

• À lire aussi: La Banque Royale du Canada nuit à la crise climatique, dénoncent des groupes environnementaux

D’ici 2026, Paris aura 180 kilomètres de pistes cyclables sécurisées, et 390 kilomètres de « double sens cyclables », c’est-à-dire des voies à double sens de circulation, limitée à 30 km/h, dont l’un des sens est exclusivement réservé à la circulation des vélos. 

Pour réaliser cet objectif, 250 millions d’euros (359 M$) vont être investis dont 180 millions dans des infrastructures, par exemple des « grands axes qui vont irriguer toute l’île de France » (région parisienne), comme le RERV (Réseau express régional vélo) et le « Vélopolitain », un réseau de grands axes de pistes cyclables qui maillerait la ville. 

• À lire aussi: Les Canadiens veulent que Trudeau cesse de subventionner l'industrie pétrolière et gazière

Ce budget comprend notamment la pérennisation des « coronapistes », des voies cyclables nées pendant le confinement sur de grandes artères parisiennes, ainsi qu’un marquage au sol accru, installé dans les rues pour indiquer l’existence d’une voie cyclable. 

AFP

Vol de vélos

« Un des freins à l’usage du vélo, c’est la crainte de se le faire voler », a fait valoir David Belliard, adjoint écologiste responsable de la transformation de l’espace public parisien, estimant que la question du stationnement était « centrale ». D’ici 2026, 100 000 nouvelles places sécurisées, dont 40 000 places de stationnement surveillées.  

Une zone à trafic limité sera également mise en place dans le centre de Paris, dans le but de réduire de moitié la circulation automobile dans la zone. Finalement, une campagne sera lancée pour que tous les enfants parisiens soient formés, non seulement à la conduite d’un vélo, mais aussi aux règles d’usage de l’espace public.  

AFP

Pandémie et vélos

À l’image d’autres grandes villes, la crise sanitaire a entraîné l’explosion du nombre de cyclistes au quotidien à Paris, où la cohabitation avec les piétons et les voitures n’est pas simple. 

En 2020, le gouvernement britannique avait débloqué 250 millions de livres (environ 425 M$) pour adapter les transports face à l’épidémie, dont une partie dédiée pour créer de nouvelles pistes cyclables et élargir celles existantes. 

Dans le même temps, Bruxelles, Berlin, Rome et Barcelone annonçaient la création de dizaines de kilomètres de voies cyclistes supplémentaires. 

AFP