Dans l’univers musical des Pic-Bois | 24 heures
/pop

Dans l’univers musical des Pic-Bois

Image principale de l'article Dans l’univers musical des Pic-Bois

À l’aube du 500e épisode de leur émission de radio Des si et des rais sur les ondes de CHOQ, les Pic-Bois portent à bout de bras plusieurs projets.

Les fans qui suivent leurs diverses participations à des podcasts savent à quel point les membres de l'ancien duo devenu trio sont des cinéphiles finis. 

La musique n’est jamais bien loin dans l’esprit de la troupe. Notre entrevue précédente avec Julien Bernatchez nous l’a d’ailleurs bien prouvé. Ses collègues Maxime Gervais et Dom Massi ne sont pas en reste quand vient le temps de jaser de leurs coups de cœur musicaux.

À LIRE AUSSI : Dans l'univers musical de Julien Bernatchez

Vous vous connaissez depuis le secondaire 1. Vous rappelez-vous ce que vous écoutiez comme musique à ce moment-là? 

Maxime: Les deux on tripe sur François Pérusse. Mais au secondaire, je n’écoutais pas vraiment de musique. J’écoutais ce que mon frère écoutait: Big Shiny Tunes 2. Sinon, j’avais acheté Chef Aid: The South Park Album.

Dom: Au secondaire II, je devais être dans ma passe Dookie de Green Day

Et le premier album que vous vous êtes acheté?

Dom: Je pense que c’était Alanis Morissette, Jagged Little Pill

Maxime: On en apprend des belles! (Rires)

Est-ce qu’il y a des artistes qui font l’unanimité chez les membres des Pic-Bois?

Dom et Maxime: Joël Martel

Maxime: Plume, Mononc’ Serge, Les Marmottes Aplaties...

Dom: Jean Leloup, CRABE... On a même fait une pub de Zoofest avec une chanson de CRABE. 

Sur la route vous écoutez quoi?

Maxime: Mononc' Serge, Plume. Avec pas d’casque aussi.  

Dom: Notre album fétiche de tournée, c’est L’heure JMP du Mercedes Band. 

Dom, tu as joué dans un clip de Mononc’ Serge, Les chums. Avec quel autre artiste aimerais-tu tourner un clip?

Dom: J’ai eu la chance de jouer dans deux clips de mes idoles, Mononc’ Serge et François Pérusse. Je suis déjà bien comblé. J’ai aussi joué dans le clip de Joël Martel, Le petit cowboy, avec Maxime et Julien.  

Maxime, quand tu écris pour tes projets musicaux, est-ce que ta routine d’écriture est différente de celle de l’humour?

Maxime: Oui, surtout maintenant. Dans le temps, j’écrivais des tounes un peu plus humoristiques. Maintenant, je vais plus dans une zone plus abstraite. Donc, point de vue écriture, ce n’est vraiment pas pareil. 

Trouvez-vous que votre démarche comme groupe d’humour s’apparente à l’underground en musique?

Maxime: Oui, il y a de quoi de super punk dans la démarche et dans le produit aussi qui est un peu champ gauche. 

Dom: Mais je pense que le plus punk des humoristes au Québec, c’est encore Mike Ward. Pour son dernier show, il arrive, il y a un tabouret sur scène avec son petit verre de ce qu’il voudra. That’s it. Il y a quelque chose de très inspirant là-dedans. 

Quels sont vos albums humoristiques préférés?

Maxime: François Pérusse, c’est vraiment le top. Sinon, quand j’avais cinq ou six ans, chez nous, on avait Pourquoi chanter? de RBO. Je le connaissais par cœur. Je faisais des spectacles dans mon sous-sol. Je faisais Bonjour la police, I want to pogne, Érotico mocheton, Re fe le me le...

Dom: Quand on a commencé à se tenir ensemble, on écoutait beaucoup le premier de Crampe en masse. 

C’est quoi votre trame sonore préférée?

Dom: La trame sonore que j’ai écoutée le plus souvent dans ma vie, c’est celle d’O Brother, Where Art Thou? des frères Coen. L’autre que j’écoute le plus souvent n’est pas une trame sonore, c’est un disque d’Elton John que Julien et Maxime m’avaient donné parce que je suis un gros fan. Ils me l’avaient donné en même temps que Rocketman. Donc, je l’associe aussi au film. 

Maxime: La trame sonore de Twin Peaks, celle de Blade Runner aussi de Vangelis. Celle du film de South Park... 

Dom: Tout ce que Trey Parker et Matt Stone ont fait. Cannibal! The Musical, je l’écoute souvent. 

Maxime: J’écoute aussi les trames sonores de Trent Reznor. Que ce soit celle de Social Network ou celle de Gone Girl. Je pense que ma trame sonore préférée, c’est Once Upon A Time in the West d’Ennio Morricone

C’est quoi votre «biopic» musical préféré?

Maxime: J’ai vraiment aimé Walk The Line sur Johnny Cash

Dom: Je n’aime pas les «biopics». Mais celui-là sur Elton John, Rocketman, je l’ai trouvé extrêmement captivant. Le côté ludique de Rocketman, c’est quasiment une fable plus qu’un «biopic». Mais un film comme Bohemian Rhapsody sur Queen, je trouve ça vraiment cheap

Et votre meilleur rockumentaire?

Maxime: End of the Century sur les Ramones et celui de Jim Jarmusch sur les Stooges, Gimme Danger

Dom: Le premier documentaire que j’ai vu sur un musicien, c’est celui sur Plume, Ô rage électrique. Je n’ai pas nécessairement apprécié parce que j’étais très jeune quand je l’ai vu, mais je me souviens de plusieurs scènes qui sont encore claires dans ma tête. 

C’est quoi les gros projets qui s’en viennent pour les Pic-Bois?

Maxime: On a commencé à roder des numéros pour le prochain spectacle. Notre formule c’est qu’on commence en rodant quatre numéros et après on enregistre un podcast avec les questions du public. Ça s’appelle Pod de route et c’est disponible sur notre Patreon.

Dom: C’est justement un hommage à Pommes de route de Plume et Cassonade. 

Vous pouvez visiter le Patreon des Pic-bois pour connaître leurs nouveaux projets.

Vous pouvez aussi écouter les émissions de Des si et des rais sur le site de CHOQ.

Écoutez la liste de lecture des Pic-bois.

À LIRE AUSSI :