8 morts à un concert de Travis Scott: des fans racontent l’horreur qu’ils ont vécue | 24 heures
/bref

8 morts à un concert de Travis Scott: des fans racontent l’horreur qu’ils ont vécue

Image principale de l'article Des fans racontent l’horreur qu'ils ont vécue
AFP

Des spectateurs «avalés par la foule»: des personnes qui assistaient au concert de Travis Scott lors duquel huit personnes ont été tuées, à Houston, ce week-end, racontent l'horreur dont elles ont été témoins. Voici quelques-uns de leurs témoignages.

• À lire aussi: 8 morts à Astroworld: un gardien de sécurité piqué au cou et injecté avec de la drogue

• À lire aussi: 8 morts à son concert: Travis Scott «dévasté» après la tragédie d’Astroworld

«Nulle part où aller»  

Dans une publication Instagram, Seanna Faith McCarty, qui a assisté au spectacle du rappeur, raconte que la situation a commencé à dégénérer vers 21h, vendredi. Des spectateurs ont été «avalés par la foule». Il y avait tellement de gens qu'il devenait difficile de respirer, raconte-t-elle. 

Voyant la terreur dans le regard de gens, elle et son amie ont tenté de s'échapper, mais «il n’y avait nulle part où aller». Puis, les bousculades se sont intensifiées. Pendant que le spectacle continuait, des gens se faisaient «avaler par la foule», poursuit-elle. 

Des corps s'empilaient les uns sur les autres. C'est à ce moment, dit-elle, qu'elle a compris «qu’on pouvait mourir» «piétiné à mort». 

Voir la mort de ses propres yeux  

Emily Munguia peine toujours à croire ce qu'elle a vécu. «C'est fou, le nombre de personnes que j’ai vues se blesser, s’évanouir, saigner, pleurer», a-t-elle déclaré à CNN.

Une autre spectatrice, Anita Amper, précise pour sa part qu’au moment où Travis Scott est monté sur scène, l'horreur avait déjà commencé. «Les gens sont devenus fous. Je me suis rendu compte que des gens mouraient», raconte-t-elle. 

Crowd surfing... inconsciente   

Madeline Eskins raconte quant à elle qu'elle a perdu connaissance à force de se faire pousser par la foule en délire.

Dans une publication Instagram, elle affirme s’être fait transporter par la foule alors qu'elle était inconsciente. Lorsqu'elle a repris connaissance, dans une zone à l'écart de la foule, cette infirmière a décidé de porter secours à d'autres spectateurs.

 

Elle a alors constaté que certains membres du personnel médical n’étaient pas formés à venir en aide aux spectateurs. Certains ne savaient pas comment vérifier le pouls, par exemple. «Le personnel médical n’avait pas les outils pour faire son travail, et même si la foule autour de nous essayait de faire arrêter le concert, il s’est poursuivi», soutient-elle. 

Des vidéos troublantes  

Les propos des différents témoins concordent avec les images qui circulent sur les réseaux sociaux et que la police de Houston examine pour mettre en lumière les causes de cette tragédie. 

Dans une vidéo diffusée sur TikTok, on aperçoit une femme, qui serait Seanna Faith McCarty, tenter d'interpeller un caméraman qui filme le spectacle, lui criant qu'il y a des morts au sol. 

Dans d'autres séquences ayant circulé sur les réseaux sociaux, on voit aussi des dizaines de personnes se précipiter vers les sorties, enjambant et faisant tomber les détecteurs de métaux.

Dans d'autres vidéos, on voit des personnes chuter et des secouristes en train de réanimer des fans inconscients au milieu du public tandis que le concert a toujours lieu.

Travis Scott poursuivi?  

Des victimes du mouvement ont porté plainte contre les rappeurs Travis Scott et Drake, accusés de négligence et accusés d’avoir «incité» au chaos.

Le célèbre avocat Ben Crump a annoncé dimanche soir qu'il représentait «des victimes» et qu'il avait notamment déposé plainte au nom d’un jeune homme de 21 ans, Noah Gutierrez.

Ce dernier a, selon un communiqué de l’avocat, «décrit des scènes de chaos et de désespoir, au cours desquelles lui et d’autres festivaliers se trouvant dans la section VIP ont oeuvré à lever du sol des personnes qui criaient à l’aide» vendredi soir.

Le cabinet texan Thomas J. Henry Law a également annoncé dimanche soir, dans un tweet, qu'il représentait «plusieurs victimes de la tragédie du festival Astroworld».

L’une d’elles est un jeune homme de 23 ans, Kristian Paredes, qui dit avoir été «grièvement blessé» pendant le concert de la nuit du 5 novembre, selon le Daily Mail, qui a eu accès au texte de la plainte. Il réclame plus d’un million $, selon la même source.

Réaction du rappeur         

Au lendemain de la tragédie, Travis Scott, lui-même originaire de Houston, a pris la parole sur les réseaux sociaux, se disant d’entrée de jeu «absolument dévasté». 

«Mes prières vont aux familles et à ceux touchés par la tragédie. Le département de police de Houston a tout mon soutien alors qu’ils continuent d’enquêter sur les pertes tragiques», peut-on lire dans la publication.

Scott ajoute aussi qu’il s’engage à travailler avec la communauté de Houston «pour aider les familles dans le besoin».

- Avec l'AFP et l'Agence QMI