À 29 ans, Catherine Fournier est élue mairesse de Longueuil | 24 heures
/bref

À 29 ans, Catherine Fournier est élue mairesse de Longueuil

Image principale de l'article Catherine Fournier est élue mairesse de Longueuil
THIERRY LAFORCE/AGENCE QMI

Catherine Fournier, 29 ans, a été élue dimanche à la tête de la cinquième ville la plus populeuse du Québec avec 60,3% des voix. Il s’agit de la plus jeune mairesse à être élue dans une grande ville du Québec.

• À lire aussi: Valérie Plante réélue mairesse de Montréal: ce qu'il faut savoir des résultats

• À lire aussi: 5 des 10 plus grandes villes au Québec dirigées par des femmes

«C’est un gage de confiance massif de la population, a déclaré Catherine Fournier à la fin de son allocution. Je crois que les gens ont voulu tourner la page sur les quatre dernières années qui ont été très tumultueuses à Longueuil et ils ont voulu faire confiance à une équipe résolument positive et tournée vers l’avenir.»

s

C’est dans une salle comble que la victoire de Catherine Fournier a été annoncée, à peine 25 minutes après la fermeture des bureaux de vote. La cheffe de Coalition Longueuil a surplombé ses adversaires Josée Latendresse de Longueuil Ensemble et Jean-Marc Léveillé de Longueuil Citoyen, qui ont respectivement obtenu 18,5% et 13,8% des voix.

Les conseillers municipaux de Coalition Longueuil se sont emparés d’une grande majorité des 15 districts de la municipalité.

• À lire aussi: 5 choses à savoir sur la nouvelle mairesse de Longueuil, Catherine Fournier

La candidate Josée Latendresse, de Longueuil Ensemble, a essuyé un nouveau revers, qui fait suite à sa défaite aux dernières élections en 2017 par 110 voix devant la mairesse sortante Sylvie Parent.

Jean-Marc Léveillé s’est quant à lui dit «très serein» par rapport à sa campagne menée selon «ses principes» et ses «valeurs».

De son côté, Jacques Létourneau d’Action Longueuil, ex-directeur de la CSN et successeur de la mairesse sortante, Sylvie Parent, est arrivé en queue de peloton avec 6% des voix. Il a affirmé avoir «fait une campagne extraordinaire sur le terrain» et assure «continuer à militer dans le dossier du logement social».

Catherine Fournier, qui occupait jusqu’alors le rôle de députée indépendante dans Marie-Victorin à l’Assemblée nationale, avait annoncé le 29 avril dernier tenter le grand saut vers le palier municipal. Elle a fondé pour l’occasion le parti Coalition Longueuil. ​Une élection partielle devra être tenue pour pourvoir le rôle de député de la circonscription de Marie-Victorin.

Environnement, transport et logement 

Parmi les grands enjeux soulevés pendant la campagne, l’équipe Coalition Longueuil a misé sur la protection des milieux naturels, dont la mise en valeur de 1500 hectares de forêts et boisés urbains.

La politicienne souhaite aussi «appuyer le développement d’un lien structurant de transport collectif est-ouest» pour la revitalisation du boulevard Taschereau et souhaite mettre sur pied un sommet sur l’habitation pour répondre à la crise du logement abordable.