Les patients d’un hôpital ont bu de l’eau destinée aux toilettes pendant presque 30 ans | 24 heures
/misc

Les patients d’un hôpital ont bu de l’eau destinée aux toilettes pendant presque 30 ans

Image principale de l'article Ils ont bu de l’eau destinée aux toilettes
Adobe Photo Stock

En raison d’un problème de plomberie, les malades et le personnel d’un hôpital japonais ont accidentellement été forcés de boire de l’eau devant alimenter des toilettes depuis 1993.

Selon ce que rapporte le média japonais Yomiuri Shimbun, des «erreurs de tuyauterie» ont fait en sorte que l’eau potable de l’hôpital universitaire d’Osaka provenait en fait des toilettes de l’établissement.

• À lire aussi: Avions qui vident leurs toilettes en plein vol: voici tout ce qu’il y a à savoir sur les pluies d’excréments qui surviennent à l’occasion

C’est l’université d’Osaka qui, le 20 octobre dernier, a annoncé que dans une partie de l'hôpital rattaché à la faculté de médecine, l'eau provenant de 120 robinets où de l'eau potable devait couler venait en réalité d’un puits à simple traitement et aurait dû plutôt être dirigée vers les toilettes.

Ces 120 robinets étaient généralement utilisés pour boire, se laver les mains et se gargariser, et étaient à la disposition du personnel et des usagers de l'hôpital depuis près de 30 ans, soit depuis l'achèvement de la construction de l'hôpital en 1993.

C’est une erreur de raccordement dans les conduites d'eau qui a causé la présence des eaux inadéquates dans les abreuvoirs.

• À lire aussi: La «saison de la circoncision» est enfin commencée aux Philippines 

L'eau du puits simplement traitée était censée être utilisée pour les toilettes à chasse d'eau, mais elle a été connectée par erreur à un autre tuyau pendant la construction. 

Ce tuyau a été découvert lorsqu'un entrepreneur a inspecté le bâtiment pour la construction d'une nouvelle clinique. 

L'hôpital a inspecté l'eau une fois par semaine pour la couleur, le goût, l'odeur, etc., mais cela n'a pas posé de problème depuis avril 2014, date à laquelle les dossiers sont conservés.

L'Université d'Osaka enquête présentement sur la qualité de l'eau et aucun risque pour la santé n'a été confirmé pour le moment.

• À lire aussi: Le PM australien nie avoir fait caca dans ses culottes dans un McDo en 1997

«Je suis vraiment désolé que l'hôpital universitaire qui fournit des soins médicaux avancés ait causé de l'anxiété. Il y a 105 autres bâtiments sur le campus qui utilisent de l'eau de puits qui a été simplement traitée, et on dit que la tuyauterie sera vérifiée», a déclaré le directeur et vice-président Kazuhiko Nakatani.

À voir aussi sur le Sac de Chips:

s

s

s


Sur le même sujet