5 plafonds de verre brisés pour la diversité aux élections municipales | 24 heures
/bref

5 plafonds de verre brisés pour la diversité aux élections municipales

On a beaucoup parlé du fait que plusieurs grandes villes ont élu pour la première fois des femmes à la mairie aux dernières élections municipales. Ce n'est pas le seul plafond de verre qui ait été brisé: plusieurs autres «premières» se sont produites du côté de la représentativité. En voici quelques-unes.

• À lire aussi: 5 des 10 plus grandes villes au Québec dirigées par des femmes

• À lire aussi: La plus jeune mairesse de l'histoire du Québec a 21 ans

Trois conseillers issus de la diversité à Sherbrooke  

Sherbrooke Citoyen compte trois conseillers issus de la diversité. Sur la photo, la mairesse Évelyne Beaudin, Fernanda Luz, Laure Letarte-Lavoie et Raïs Kibonge

Courtoisie

Sherbrooke Citoyen compte trois conseillers issus de la diversité. Sur la photo, la mairesse Évelyne Beaudin, Fernanda Luz, Laure Letarte-Lavoie et Raïs Kibonge

À Sherbrooke, trois des six conseillers qui ont été élus pour le parti Sherbrooke Citoyen, formation politique de la nouvelle mairesse Évelyne Beaudin, sont issus de la diversité. 

Dimanche, Raïs Kibonge est devenu le premier élu issu de la communauté noire. Pour sa part, Fernanda Luz, d’origine brésilienne, est devenue la première élue immigrante.

Laure Letarte-Lavoie, elle, est la première élue d’origine chinoise dans la ville estrienne.

Un premier maire innu à Natashquan  

C'est un homme innu, Henri Wapistan, qui a été élu à la mairie de Natashquan. C'est la première fois que ce village de la Côte-Nord est géré par une personne innue. 

M. Wapistan a vaincu la mairesse sortante Marie-Claude Vigneault, qui sollicitait un second mandat. 

Une première mairesse noire à CDN-NDG  

Gracia Kasoki Katahwa, une nouvelle recrue de Projet Montréal, est la première femme noire à accéder aux fonctions de mairesse de cet arrondissement. Depuis la création de l’arrondissement en 2001, Michael Applebaum, Lionel Perez, Russell Copeman et Sue Montgomery se sont succédé à sa tête.

Mme Kasoki Katahwa a gagné le siège à l’arraché contre Lionel Perez, l’emportant avec 83 voix d’avance.

• À lire aussi: Coup de théâtre dans CDN-NDG

Deux femmes aux postes les plus importants de l’administration montréalaise  

Pour une première dans l’histoire de la Ville de Montréal, ce seront deux femmes qui seront à la tête de la métropole, avec Valérie Plante comme mairesse et Dominique Ollivier au poste de présidente du comité exécutif.

MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

Mme Ollivier, qui est d’origine haïtienne, devient par le fait même la première femme issue de la communauté noire à occuper ce poste important. 

Cette dernière a d’ailleurs été élue comme conseillère de la ville pour le district du Vieux-Rosemont, dans l’arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie.

De nouveaux visages à Longueuil    

À Longueuil, le conseil municipal a changé de visage, dimanche soir. Alors que les anciens élus ont presque tous été remplacés, plusieurs nouveaux conseillers sont issus de la diversité. 

Et le parti de la nouvelle mairesse Catherine Fournier y est pour beaucoup, puisqu’il a remporté 13 sièges sur une possibilité de 15. 

THIERRY LAFORCE/AGENCE QMI

Ainsi, Lysa Bélaïcha, originaire d’Algérie; Rolande Balma, née au Burkina Faso; Affine Lwalalika et Reine Bombo-Allara, originaires de la République démocratique du Congo; et Alvaro Cueto, né au Québec de parents chiliens, font tous partie de ces élus qui permettent au nouveau conseil de ville de mieux représenter la diversité de la ville. 

Avec les informations d'Alex Proteau, de Camille Dauphinais-Pelletier, d'Andrea Lubeck et de Gabriel Ouimet

À VOIR AUSSI

7 athlètes qui ont fait leur coming out

s