PS5 contre Xbox Series X : un an plus tard | 24 heures
/misc

PS5 contre Xbox Series X : un an plus tard

J’ai comparé la PS5 et la Xbox Series X à leur lancement pour savoir laquelle était la meilleure. Un an plus tard, une mise à jour s’impose.

Image principale de l'article PS5 contre Xbox Series X : un an plus tard
Illustration: Christine Lemus

Avant toute chose : les deux consoles qui célèbrent cette semaine leur premier anniversaire sont dans un cas comme dans l’autre excellentes. Peu importe sur laquelle vous aurez la chance de mettre la main, vous allez l’apprécier. Après un an de jeu quasi quotidien, mon opinion a tout de même évolué sur certains éléments qui avaient été mentionnés dans le texte original, parfois à l’avantage de la PS5, et parfois à l’avantage de la Xbox Series X. 

• À lire aussi: Comment acheter une PS5 [GUIDE]

• À lire aussi: Tutoriel PS5: choisir un SSD M.2 et ajouter de l’espace de stockage à la console

L’essentiel du billet est encore d’actualité, on n’y reviendra donc pas point par point, mais dans certains cas, l’expérience a influencé ma perception. Parfois, ce sont aussi des changements dans le marché ou dans les offres de Microsoft et de Sony qui font fait pencher différemment la balance. Pour les joueurs qui se demandent encore sur quelle console jeter leur dévolu, voici ce qui a changé dans les 12 derniers mois. 

Manette: j’ai changé d’avis sur la DualSense        

La manette DualSense de la PS5.

Photo : Maxime Johnson

La manette DualSense de la PS5.

À peu près tout le monde au lancement des nouvelles consoles en 2020 avait adoré la manette DualSense de la PS5. Et avec raison : ses vibrations subtiles et la résistance variable de ses gâchettes sont parfois sublimes, surtout lorsque l’on essaie pour la première fois un jeu bien optimisé pour cette dernière. 

Mais comme après un mauvais rendez-vous Tinder, une fois que le coup de foudre initial se dissipe, ce sont surtout les lacunes qu’on retient. 

Dans les jeux d’action, par exemple, les gâchettes sont plus difficiles à enfoncer que celles de la manette Xbox Series S/X. Dans certains cas, des joueurs risquent d’avoir mal aux mains avec le temps. Dans d’autres, avec les jeux de tir, notamment, on remarque que la résistance nous rend moins réactifs, même lorsqu’on désactive la rétroaction des gâchettes dans les paramètres du jeu (ce que j’ai fait assez rapidement dans Call of Duty : Black Ops Cold War, par exemple). 

J’ai aussi été déçu par l’autonomie de la manette, qui tombe constamment à plat. J’ai même considéré à un moment en acheter une seconde, juste pour être sûr de toujours en avoir une chargée sous la main (j’ai finalement plutôt installé un câble USB ridiculement long dans mon salon). La manette de la Xbox, elle, dure beaucoup plus longtemps, et changer ses piles AA ne prend au pire que quelques secondes. 

Ma manette s’est aussi brisée pendant l’année, avec un « drift » qui s’est installé après quelques mois. Et malheureusement, la situation ne semble pas anecdotique. Le service à la clientèle a été rapide et efficace pour la remplacer, cela dit (et en français, de surcroit). 

Oui, les vibrations et la rétroaction peuvent encore être magiques quand on essaie un nouveau jeu (surtout ceux de Sony, on va se l’avouer), mais dans l’ensemble, après un an, les inconvénients de la DualSense me semblent plus grands – et plus fréquents – que ses avantages. 

Je préfère maintenant la manette de la Xbox Series X, qui impressionne moins, mais qui n’a pas les défauts de sa concurrente et dont l’ergonomie est imbattable. 

Capacité : entre le prix et la simplicité, je prends le prix       

Ajouter du stockage sur la PS5 coûte considérablement moins cher que sur la Xbox Series S/X.

Photo : Maxime Johnson

Ajouter du stockage sur la PS5 coûte considérablement moins cher que sur la Xbox Series S/X.

L’année dernière, l’analyse de la capacité et des possibilités d’expansion de la Xbox Series X et de la PS5 avantageait la console de Microsoft. Ce n’est à mon avis plus le cas. 

La Xbox a toujours plus d’espace accessible que la PS5 (802 Go contre 667 Go), mais avec le recul, ça n’a pas beaucoup d’importance : dans les deux cas, ce n’est pas assez. Un véritable joueur voudra en effet à un moment ou à un autre augmenter la capacité de sa console. Avec la taille des jeux actuels, le fait qu’ils sont mis à jour pendant des années et qu’on peut les précharger avant leur lancement, c’est rendu incontournable. 

Sur ce point, la question se résume à ceci : faut-il privilégier la simplicité (Xbox, qui ne demande qu’à insérer une carte mémoire derrière la console) ou le prix (PS5, dans laquelle on peut insérer un disque SSD au format M2 moins cher, moyennant quelques minutes de travail)?.

La carte d’extension Seagate pour la Xbox Series S/X de 1 To coûte 277$ sur Amazon en ce moment. La version de 2 To devrait coûter 519$, mais elle est introuvable. Le disque SSD M2 XPG Gammix S70 Blade que j’ai utilisé pour rehausser ma PS5 coûte quant à lui 169$ pour la version de 1 To, ou 339$ pour la version de 2 To.

La différence est considérable, soit près de 200$ pour 2 To d’espace. Et personnellement, je préfère de loin payer moins cher, même si cela nécessite un peu plus d’efforts (comme le prouve le long câble USB qui traine dans mon salon, d’ailleurs). 

Design : un goût acquis pour la PS5       

J’ai appris à apprécier le design de la PS5 avec le temps.

Photo : Maxime Johnson

J’ai appris à apprécier le design de la PS5 avec le temps.

On va se le dire, aucune des deux consoles n’est particulièrement jolie. Je continue aussi de croire que la PS5 est trop grosse, et qu’elle nécessitera probablement un nouveau meuble de télé pour plusieurs. 

Côté allure, cependant, je me suis habitué à cette dernière. La Xbox Series X demeure un meilleur travail d’ingénierie (son silence est souvent absolu, par exemple), mais entre les deux, je préfère voir les lignes futuristes de la PS5 que la boîte noire de la Xbox sous ma télé.

Audio 3D : Dolby Atmos fait une percée        

L’essentiel de mon analyse de l’année dernière tient la route par rapport à l’audio 3D dans les consoles de jeux vidéo. Les deux sont aussi efficaces pour nous indiquer la provenance des sons tout autour de nous, mais le format de Sony est accessible à tout le monde, tandis que celui de Xbox doit être acheté séparément pour pouvoir en profiter avec des écouteurs. Xbox a toutefois un avantage de taille, celui d’utiliser un format connu, Dolby Atmos, qui est de plus en plus utilisé dans les films, à la télé et dans la musique. 

Le marché a cependant quand même changé depuis un an.

Le standard Dolby Atmos est en effet considérablement plus populaire qu’en 2020, avec l’arrivée de l’audio spatial sur Apple Music l’été dernier, et le lancement de barres de son compatibles avec la technologie (comme l’excellente Sonos Beam Gen 2). 

Si vous jouez avec des écouteurs, rien ne change, mais si vous jouez avec le son fort sur une barre de son ou un système audio, l’arrivée d’appareils compatibles avec Dolby Atmos (il y en aura de plus en plus) pourrait changer la donne. 

Accessoires : balance retrouvée       

Microsoft a lancé plusieurs manettes au cours des derniers mois, dont cette superbe édition colorée pour accompagner le jeu Forza Horizon 5

Photo : Maxime Johnson

Microsoft a lancé plusieurs manettes au cours des derniers mois, dont cette superbe édition colorée pour accompagner le jeu Forza Horizon 5

 Tant Sony que Microsoft ont eu une année chargée par rapport à la mise en marché d’accessoires, ce qui s’est avéré particulièrement bénéfique pour la Xbox Series X. Au lancement des consoles de nouvelle génération en 2020, l’offre de Sony était en effet un peu plus étoffée par rapport à ces derniers. La PS5 avait tout simplement plus à offrir. 

Depuis, ça s’est égalisé. Microsoft a lancé les appareils qui lui manquaient (comme un casque de jeu), en plus de mettre en marché plusieurs manettes à l’allure audacieuse (outre la superbe manette Forza Horizon 5 présentée ci-haut, notons que la manette Xbox Elite Series 2 – Halo Infinite risque aussi de faire plusieurs intéressés). 

J’avais donné un point à la PS5 pour les accessoires l’année dernière, mais cette année, cette catégorie me semble désormais égale, et penche même plus dans certains cas du côté de la Xbox Series X (si vous aimez les manettes multicolores, bien entendu).

Jeux : Game Pass doit être pris en considération       

Dans mon analyse l’année dernière, j’avais séparé les jeux dans une catégorie (avantage PS5) et les services par abonnement dans une autre (avantage Xbox Series S/X). Je ne suis plus convaincu que c’était la bonne approche. 

Je persiste à croire que Sony détient encore les franchises les plus intéressantes, et de loin. Pour moi, The Last Of Us et Gears of War, par exemple, ne sont pas dans la même ligue. Pour quelqu’un qui ne joue qu’à quelques gros jeux par année, la PS5 est la meilleure option. 

Pour un joueur plus assidu cependant, qui aime essayer beaucoup de jeux de tous genres, incluant des gros titres, Xbox Game Pass est tellement un bon service que son impact risque d’être de taille dans son appréciation générale de la console. Pour ceux qui ont ce profil, la Xbox Series S/X représente une meilleure option.

AILLEURS SUR PÈSE SUR START    

s

s

Sur le même sujet