Avec une auto-patrouille derrière lui, un homme s’endort au service au volant d’un McDo de Gatineau | 24 heures
/misc

Avec une auto-patrouille derrière lui, un homme s’endort au service au volant d’un McDo de Gatineau

Image principale de l'article Il s’endort au service au volant d’un McDo
Twitter + AFP

Deux policiers qui avaient une attaque de Big Mac ont dû procéder à une arrestation inusitée.

Le service de police de la MRC des Collines a partagé, ce vendredi, les détails croustillants entourant l’arrestation d’un homme après une brève poursuite, le 14 novembre dernier.

• À lire aussi: Une femme lance sa soupe chaude au visage d’une employée de restaurant lors d’une altercation verbale

«L’incident commence peu avant 23 h 00 le 14 novembre dernier au service au volant d’un McDo du secteur Gatineau quand deux (2) de nos policiers qui attendaient patiemment leur repas en ligne au service au volant remarquent que le conducteur tout juste en avant d’eux n’avançait pas», explique le communiqué paru sur le site du service de police.

«Au même moment le gérant de l’endroit se rend même à l’extérieur pour vérifier l’état du conducteur qui semblait endormi au volant», précise-t-on ensuite.

«Un des policiers s’approche aussi du véhicule mais le conducteur décide alors de prendre la poudre d’escampette sans même prendre son repas. S’en ait (SIC) alors suivi d’une tentative d’interception du conducteur qui, lui, a décidé de continuer sa route lentement pour environ 2 km jusqu’à une résidence en s’assurant de s’arrêter à tous les feux rouges et ce malgré le véhicule patrouille derrière lui avec gyrophares et sirène en fonction», indique aussi le communiqué.

Cette saga a pris avec l’arrestation d’un homme de 24 ans de Gatineau qui était «en état d’ébriété avancé».

• À lire aussi: Un cycliste donne un coup de genou à une fillette de 5 ans et poursuit son père pour diffamation

Un test d’alcoolémie a en effet révélé qu’il dépassait de 3 fois la limite permise de 0,08 % d’alcool dans le sang.

Puisqu’il s'agissait d’une récidive, le fautif a vu son permis être suspendu pour 90 jours et son véhicule saisi pour 30 jours.

Le meilleur extrait du communiqué de la police de la MRC des Collines est toutefois la conclusion.

• À lire aussi: Un média américain s’excuse après avoir diffusé un vidéo pornographique dans son bulletin

«Un autre policier s’est rendu plus tard chercher les repas déjà commandés et payés des 2 agents impliqués», peut-on apprendre avec soulagement. 

Il aurait été dommage que ces deux (2) braves policiers perdent chacun un trio Big Mac et 12 dollars.

À voir aussi sur le Sac de Chips:  

s

s

s

Sur le même sujet