Kamala Harris est devenue la première femme à prendre le pouvoir présidentiel aux États-Unis | 24 heures
/bref

Kamala Harris est devenue la première femme à prendre le pouvoir présidentiel aux États-Unis

Kamala Harris a brièvement pris la tête des États-Unis vendredi, devenant la première femme à occuper le pouvoir présidentiel.

• À lire aussi: 5 plafonds de verre brisés pour la diversité aux élections municipales

• À lire aussi: La Ville de Sherbrooke a un comité exécutif uniquement féminin, une première

Le tout a été de courte durée : la vice-présidente relevait le président Joe Biden de ses fonctions le temps qu'il subisse une intervention médicale sous anesthésie générale. 

Kamala Harris

AFP

Kamala Harris

Joe Biden a subi vendredi un coloscopie «de routine», avait annoncé la Maison-Blanche en matinée.

«Comme cela a été le cas lorsque le président George W. Bush a subi la même intervention en 2002 et 2007, et conformément à la procédure prévue par la Constitution, le président Biden transfèrera ses pouvoirs à la vice-présidente pour une courte période, pendant qu’il est sous anesthésie», a ajouté l’exécutif.

• À lire aussi: Kamala Harris met ses pronoms dans sa bio

M. Biden, qui ne fume pas et ne boit pas, est entièrement vacciné contre la COVID-19, et a reçu sa troisième dose fin septembre.

Il est le plus vieux président de l’histoire des États-Unis et a fait savoir publiquement qu’il comptait postuler à sa propre succession en 2024, mais son âge alimente les spéculations sur le fait qu’il pourrait renoncer.

À VOIR AUSSI

Ils ont choisi de quitter leur emploi : voici pourquoi

s