Oui, on peut louer un bus de la STM pour sortir entre amis | 24 heures
/bref

Oui, on peut louer un bus de la STM pour sortir entre amis

Image principale de l'article On peut louer un bus de la STM entre amis
Joël Lemay / Agence QMI
  •   Louer un bus, c'est 198$ de l'heure plus les taxes, pour un minimum de trois heures.   

  • Les 55 personnes autorisées à monter dans le bus doivent tout de même porter le couvre-visage.

  • Les sociétés de transport de Longueuil et de Québec permettent aussi ce genre de location.   

Vous avez bien lu: la Société de transport de Montréal (STM) offre aux groupes d’amis la possibilité de louer l’un de ses autobus pour se rendre où bon leur semble, que ce soit à Montréal, Rosemère ou Acton Vale. Pourvu que la destination se trouve à 100 km ou moins de la métropole.

• À lire aussi: La STM nous explique enfin pourquoi on est décoiffé en entrant dans une station de métro

Qui n’a jamais souhaité faire tourner les têtes en arrivant au bar karaoké le plus prisé en ville? Il suffit de remplir les critères d’accessibilité de l’entreprise pour que ce rêve devienne réalité, chauffeur inclus.

Un groupe de 55 personnes maximum sera autorisé à prendre place dans la navette (30 places assises et 25 debout), et le port du couvre-visage reste obligatoire, COVID-19 et règles sanitaires obligent, nous a confirmé la STM, ajoutant que le service avait repris en septembre dernier après avoir été interrompu depuis le début de la pandémie.

• À lire aussi: Les agents de la STM auraient utilisé une force «raisonnable» dans une intervention controversée

• À lire aussi: La STM fait fureur sur Facebook avec un jeu de mots inspiré d’une chanson de Claude Dubois

Joël Lemay / Agence QMI

Le taux horaire de la location commerciale est de 198$ plus les taxes, et ce, pour un minimum de trois heures. 

En plus, des frais s’ajoutent si les bus sont loués la nuit, la location étant possible 24 heures sur 24 les fins de semaine.

Cela dit, pour les organismes communautaires, il y a un rabais : c'est 165$ de l'heure. 

Ça reste un bus, pas un sous-sol de maison  

C’est bien beau, louer un bus, mais le véhicule reste la propriété de la STM et des règles s’appliquent. On parle ici de ne pas fumer ni boire, de ne pas consommer de drogue et de ne pas jouer de la musique. Les décorations sont également interdites, ainsi que quelque matériel ou équipement accroché ou suspendu. 

Donc, non, on ne peut pas virer le bus en «pré-drink». Pour plus d’informations sur la location d’une navette de la STM, c’est par ici.

Pas qu’à Montréal!  

Il n’y a pas que la STM qui offre la location d’autobus à la population ou aux organisations à but non lucratif. Le Réseau de transport de Longueuil (RTL) offre lui aussi ce service, mais la réglementation change un tantinet. 

Sébastien St-Jean / Agence QMI

Par exemple, le rayon de voyagement est réduit à 50 km et le taux horaire général de la location, qui inclut le chauffeur bénévole, est de 169$ plus les taxes. Pour plus d’informations sur la location de bus du RTL, c’est ici.

Pour les personnes vivant dans la région de Québec, sachez qu’il est aussi possible de louer un bus du Réseau de transport de la Capitale (RTC). Par contre, il faut un minimum de 50 passagers à bord et le bus doit être loué pour une période de deux jours consécutifs ou plus, avec au minimum une sortie de trois heures consécutives par jour. Les informations sont ici.

À VOIR AUSSI

Voici l'ambiance lors de la réouverture des karaokés

s