Voici où on trouve le moins de gens vaccinés contre la COVID-19 au Québec | 24 heures
/bref

Voici où on trouve le moins de gens vaccinés contre la COVID-19 au Québec

L'écrasante majorité des Québécois de 12 ans et plus sont considérés comme «adéquatement protégés» contre la COVID-19. Les récalcitrants ne sont pas divisés de manière égale à travers le Québec : voici les sous-groupes où le taux de vaccination est le plus faible.

• À lire aussi: Des récalcitrants vont enfin se faire vacciner contre la COVID-19

Le ministre de la Santé Christian Dubé suit ces données de près. Il a rappelé mercredi que la hausse récente des cas de COVID-19 est surtout attribuable aux non-vaccinés. 

Le ministre de la Santé, Christian Dubé

Photo Stevens Leblanc

Le ministre de la Santé, Christian Dubé

«Si j’ai une inquiétude, au Québec, ce sont mes régions de non-vaccinés», a dit Christian Dubé.

Des sous-groupes peu vaccinés

Voici le pourcentage de personnes vaccinées par Réseau local de services (RLS). Source : Ministère de la Santé et des services sociaux.

TÉMISCAMINGUE  

  • 30-34 ans : 37%  
  • 25-29 ans : 43%  
  • 18-24 ans : 48%  
  • 35 -39 ans : 51%  

KAWAWACHIKAMACH (terre réservée naskapie, Côte-Nord)  

  • 18-24 ans : 48%  
  • 12-17 ans : 51%  
  • 25-29 ans : 51%  

   

HAUT-SAINT-MAURICE  

  • 25-29 ans : 51% 
  • 18-24 ans : 53%  
  • 30-34 ans : 56%  

   

PONTIAC (Outaouais)  

  • 25-29 ans : 52%  
  • 30-34 ans : 52%  

   

NORD-DU-QUÉBEC  

  • 18-24 ans : 53%  

   

BASSE-CÔTE-NORD  

  • 30-34 ans : 53%  

   

ASBESTOS (Estrie)  

  • 25-29 ans : 54%  

   

ETCHEMINS (Chaudière-Appalaches)  

  • 25-29 ans : 55%  

   

ARGENTEUIL (Laurentides)  

  • 30-34 ans : 55%  

   

HAUT-SAINT-LAURENT (Montérégie)  

  • 25-29 ans : 56% 

   

CÔTE-DES-NEIGES - MÉTRO - PARC-EXTENSION (Montréal)  

  • 12-17 ans : 57%  

Le Dr Gaston De Serres, médecin-conseil à l’INSPQ, affirme que les quelque 9% de Québécois de 12 ans et plus toujours non protégés vont forcément développer la maladie au cours des prochaines années. «Ces gens-là vont faire l’infection. La question n’est pas de savoir s’ils vont la faire, c’est à quel moment ils vont la faire», a-t-il expliqué cette semaine sur les ondes de LCN.  

À VOIR AUSSI

Tous les vaccins et médicaments contre la COVID-19

s