Tragédie du Wisconsin: 4 choses à savoir sur le suspect, un rappeur au lourd passé | 24 heures
/bref

Tragédie du Wisconsin: 4 choses à savoir sur le suspect, un rappeur au lourd passé

Image principale de l'article 4 choses à savoir sur le suspect, un rappeur
YouTube et AFP

Darrell E. Brooks Jr., l’homme qui aurait foncé, avec son VUS, dans une foule lors d’une parade du père Noël dans une ville du Wisconsin, sera accusé de cinq homicides. Voici ce qu’on sait sur le suspect, au lendemain du drame qui a fait cinq morts et 48 blessés.

• À lire aussi: Un VUS fonce sur une foule à une parade du père Noël, au moins 5 morts

C’est un rappeur  

Darrell E. Brooks Jr., MathBoi Fly de son nom de scène, baignait dans l’arène du rap amateur. 

Ses comptes sur les réseaux sociaux ont été supprimés. Certains de ses vidéoclips sont toutefois toujours en ligne. Dans l’un d’eux, on peut même y apercevoir un VUS Ford de couleur rouge, comme celui à bord duquel il aurait foncé sur la foule, dimanche. 

Un lourd passé   

Le suspect aurait plus d’une condamnation à son actif. 

Selon le quotidien Milwaukee Journal Sentinel, Darrell Brooks Jr. a été inculpé à trois reprises en moins de deux ans pour avoir mis en danger la sécurité d’autrui de manière imprudente. 

AFP

L’homme de 39 ans aurait aussi été reconnu coupable d’entrave à la justice en 2005 et en 2003. 

Il sortait de prison   

Jusqu’au 11 novembre dernier, Darrell E. Brooks Jr. était emprisonné. 

Toujours selon le Sentinel, une femme a déclaré à la police que Darrell Brooks Jr. l’avait volontairement renversée «avec son véhicule» alors qu’elle traversait le stationnement d’une station-service après une bagarre, selon la plainte pénale. La femme a été hospitalisée pour ses blessures.

Il avait pu sortir de prison après avoir payé une caution de 1000$.

Il s'est disputé avant la parade  

Selon les autorités locales, au moment du drame, Darrell E. Brooks Jr. quittait les lieux d'une dispute conjugale impliquant une arme blanche. 

AFP

«Nous avons des informations selon lesquelles le suspect était impliqué dans une dispute domestique quelques minutes auparavant et qu’il a quitté les lieux juste avant notre arrivée», a déclaré, lundi, le chef de police de Waukesha, Don Thompson.

- Avec l'Agence QMI et l'AFP