On connaît l’identité de la nouvelle voix du REM | 24 heures
/bref

On connaît l’identité de la nouvelle voix du REM

Caroline Dhavernas
Photo Courtoisie

Caroline Dhavernas

  •   Caroline Dhavernas a été choisie comme voix officielle du Réseau express métropolitain.   

  •  La comédienne est la fille de Michèle Deslauriers, que l’on entend dans le métro de Montréal depuis 2003.   

  • C'est une coïncidence: plus de 35 000 personnes ont voté à l'aveugle pour l'une des trois voix finalistes.    

Annoncer les prochaines stations de mère en fille: c'est la voix de Caroline Dhavernas que l’on entendra dans le Réseau express métropolitain (REM).

• À lire aussi: [EN PHOTOS] On a visité l’impressionnant chantier de la station Édouard-Montpetit du REM

La comédienne est la fille de Michèle Deslauriers, qui est la voix du métro depuis 2003. C'est elle qui nous annonce «Prochaine station: Berri-UQÀM, correspondance entre les lignes jaune, orange et verte». 

«Je n’en reviens pas. Le hasard est tout simplement incroyable», s’est exclamée Mme Dhavernas, jeudi, en entrevue avec Ève-Marie Lortie à l’émission Salut Bonjour.

s

Un concours à l'aveugle  

La voix de Caroline Dhavernas a été choisie au terme d'un concours à l'aveugle. Aussi surprenant que cela puisse le paraître, ce n'est donc pas arrangé avec le gars des vues. 

En août, la population devait en effet choisir entre trois voix anonymes. La majorité des 35 000 personnes ayant participé au vote ont opté pour la voix B, que l’on sait maintenant être celle de Caroline Dhavernas.

«Cette voix contribuera à l’expérience que vivront les futurs usagers du REM et fera partie intégrante de l’identité du nouveau réseau», avait indiqué Jean-Vincent Lacroix, porte-parole du REM, dans un communiqué.

Ce choix serait-il le résultat d'une volonté inconsciente de la population de retrouver une certaine continuité auditive entre les deux services de transport en commun? Nul ne le sait.

• À lire aussi: Voici à quoi ressemblera le réseau de transport en commun au Québec dans 10 ans

• À lire aussi: La grande majorité des fonctionnaires consultés sur REM de l’Est émettent des réserves

• À lire aussi: Le REM va «balafrer» un parc d'Hochelaga-Maisonneuve, craint QS

Dès 2022  

Le REM, dont la construction a commencé en 2018, sera mis en service en plusieurs phases jusqu’en 2024, dont la première devrait être entamée au printemps ou à l’été 2022. La première phase comptera 67 km de trajet et 26 stations entre Brossard et Deux-Montagnes, en passant par l’ouest de l’île de Montréal.

– Avec l’Agence QMI

Une vidéo qui pourrait vous intéresser:    

Un an après son annonce, le REM de l’Est ne fait pas l’unanimité   

s