Pour 1 050 000$ : un plan, un permis, un terrain... mais pas de maison | 24 heures
/portemonnaie

Pour 1 050 000$ : un plan, un permis, un terrain... mais pas de maison

Image principale de l'article 1M $ pour un terrain sans maison
Centris

Une offre de duplex à vendre sur le Plateau-Mont-Royal, à Montréal, a retenu l’attention mardi en raison de sa particularité : pour 1 050 000$ avant taxes, vous aurez droit à un plan et un permis de construction et un terrain. Bref, tout, sauf la maison.

• À lire aussi: Decentraland : un «terrain» virtuel vendu 3 millions $ dans un univers numérique

• À lire aussi: Une maison de style rustique dans laquelle ouvrir un joli café, à vendre pour 469 000$ à Prévost

Ce terrain de 1 440 pieds carrés en plein cœur du Plateau-Mont-Royal était autrefois une écurie. Acheté il y a trois ans, l’immeuble a été détruit et le propriétaire cherche aujourd’hui un nouvel acquéreur pour entamer les travaux d’envergure.

Avec un plan et un permis de construction en main, suffit maintenant de dénicher sur un entrepreneur et faire construire ladite propriété.

«C’est extrêmement rare [de vendre un terrain et un plan de construction seuls], a confié au 24 heures le courtier immobilier chez RE/MAX ALLIANCE, Mathieu Bouvrette. Le prix reflète la difficulté de réaliser des projets de construction dans le quartier».

Duplex à vendre au 3808A, avenue Henri-Julien à Montréal.

Centris

Duplex à vendre au 3808A, avenue Henri-Julien à Montréal.

Le prix exorbitant du duplex s’explique en partie par le délai de trois ans avant d’obtenir un permis de construction de la Ville, plusieurs changements de plans en cours de route et les frais d’architectes, entre autres.

«Le Plateau-Mont-Royal est le secteur où on note la plus forte augmentation des prix à Montréal [au cours des 12 derniers mois]. C’est aussi le quartier où c’est le plus difficile bâtir à Montréal et ça mine l’offre», explique Mathieu Bouvrette.

En fonctions des plans et des estimations du propriétaire, ce duplex a un potentiel de 108 000$ en revenus bruts. Alors, qui est prêt à sortir le chéquier ET la pelle mécanique?

Sur le même sujet