Pénuries, hausses de prix, retards: voici à quoi vous attendre pour votre magasinage des Fêtes | 24 heures
/portemonnaie

Pénuries, hausses de prix, retards: voici à quoi vous attendre pour votre magasinage des Fêtes

Image principale de l'article Magasinage des Fêtes: voici à quoi vous attendre
Photomontage: Maryline Houde

Entre les délais de livraison, les produits en rupture de stock et les hausses de prix, le magasinage des Fêtes ne sera pas de tout repos cette année. Voici ce que vous devez savoir pour bien vous y préparer (et pour éviter qu’il n’y ait rien sous votre sapin).  

• À lire aussi: Pourquoi mon Uber est si cher?

Vous devrez piger dans vos poches     

Préparez-vous à payer plus pour plusieurs produits, notamment pour votre dinde de Noël ou votre punch du réveillon. C’est en effet dans le secteur de l’alimentation que les hausses se feront le plus ressentir dans votre portefeuille, indique le professeur émérite à HEC Montréal et spécialiste du commerce de détail Jacques Nantel. 

Photo Fotolia

«Cette catégorie va être impactée de façon massive. Les produits les plus utilisés comme l’alcool et les produits frais sont durement touchés par l’inflation. Les dépenses en alimentation sont d’environ 400$ par ménage en moyenne habituellement. On peut facilement s’attendre à une augmentation de 40-50$ uniquement dans cette catégorie cette année», avance-t-il. 

Vous devrez aussi débourser plus si vous souhaitez offrir des vêtements à l’être cher ou renouveler votre garde-robe pour la visite. 

«Même si l’inflation est moindre dans ce secteur, nous paierons plus. Dans le passé, il n’était pas rare de voir des soldes de 25 à 30% avant Noël. Il n’y en a pas eu ou très peu cette année. On l’a vu même pendant le Black Friday, les soldes étaient très timides», détaille-t-il. 

Ce n’est pas tout: si vous prévoyez vous déplacer pour aller voir de la famille, ça vous coûtera plus cher. Le prix de l’essence a bondi de 20% par rapport à l’année passée, prévient Jacques Nantel. «À 1,45$ le litre, ce sera une dépense majeure pour ceux qui vont faire de la route.» 

Photo Fotolia

Tous ces facteurs pourraient contribuer à faire exploser votre facture des Fêtes de 30%. Les ménages québécois dépenseront ainsi en moyenne 1040$ cette année, comparativement à 800$ dans les années passées, souligne-t-il. 

• À lire aussi: Vous pourriez recevoir 475$ par semaine pour étudier dans des secteurs où il y a pénurie

De nombreux produits se feront rares     

Il n’y a pas que les prix qui vous donneront du fil à retordre: en raison des nombreux problèmes dans les chaînes d’approvisionnement, votre magasinage pourrait se transformer en un véritable casse-tête. 

De nombreuses entreprises en subissent d’ailleurs déjà les conséquences, note Léandro C. Coelho, professeur à la Faculté des sciences de l’administration de l’Université Laval et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en logistique intégrée. Et la situation ne devrait qu'empirer. 

• À lire aussi: Étagères vides aux États-Unis et dans le monde: doit-on craindre les pénuries ici? On vous explique

«Nous n’avons pas besoin d’attendre des semaines pour voir que certains produits viendront à manquer, puisqu’il y a déjà des pénuries dans des secteurs bien ciblés. On peut notamment penser à la pénurie de puces électroniques», indique-t-il. 

Quel impact aura cette pénurie des puces électroniques? Eh bien, vous pourriez avoir beaucoup de mal à trouver certains appareils qui dépendent de ces puces, comme les tablettes électroniques, les téléphones intelligents, les consoles de jeux, ou encore les électroménagers. 

AFP

Les produits dont la livraison dépend du transport maritime pourraient également se faire rare dans nos magasins, puisque cette chaîne d’approvisionnement est particulièrement perturbée. 

«Les gros objets qui viennent par bateau de l’Asie, comme les meubles ou l’équipement d’entraînement à la maison, par exemple, seront aussi plus difficiles à trouver à temps», indique Léandro C. Coelho. 

Ikea a justement annoncé le mois passé que les pénuries se feront ressentir dans ses magasins jusqu’à «tard dans l’exercice 2022». 

AFP

Dépêchez-vous, donc, si vous prévoyez acheter une nouvelle table pour recevoir la famille dans les prochaines semaines. Idem si vous prévoyez acheter un sapin, puisqu’ils seront de plus en plus rares en raison d’une baisse de production causée par le gel printanier et les sécheresses estivales qui ont affecté plusieurs plantations québécoises. 

Il faudra aussi vous y prendre rapidement si vous voulez offrir des livres à vos proches: cette industrie subit les contrecoups d’une pénurie mondiale de papier. Les réserves de livres des libraires pourraient donc s'épuiser d’ici à Noël. 

Et qu'en est-il des délais de livraison?   

Postes Canada assure faire tout son possible pour éviter les retards importants dans les livraisons comme ceux qu'on a connus l'an dernier. «Nous nous préparons pour une période de pointe chargée et nous sommes en train de mettre nos plans en œuvre», a assuré la porte-parole de la société d’État, Nicole Lecompte.  

JOEL LEMAY/AGENCE QMI

Postes Canada prévoit embaucher 4200 employés saisonniers partout au pays pour donner un coup de main dans les centres de tris les plus occupés au pays, soit ceux de Vancouver, de Montréal et de Toronto. De plus, 1400 véhicules seront ajoutés aux 13 000 déjà sur les routes. 

Rappelons que l’an passé, en pleine pandémie, la société d’État a eu du mal à s’adapter au nombre record de colis à livrer à l’approche du temps des Fêtes. Des millions de colis sont même restés coincés des semaines dans ses entrepôts, causant des frustrations. 

Photo Adobe Stock

La demande ne risque d’ailleurs pas de diminuer cette année, puisque 58% des acheteurs canadiens prévoient acheter en ligne, selon les données recueillies par Google. Et avec les pénuries et les ruptures de stock en magasin, vous serez nombreux à devoir commander en ligne. 

Pour le moment, tout est sous contrôle. Postes Canada assure que ses délais de livraison sont stables. Vous pouvez d’ailleurs consulter son site web pour connaître les dates limites d’expédition pour recevoir vos achats à temps pour les Fêtes. Vous n’aurez ensuite qu’à croiser les doigts!