Les Émirats arabes unis, premier pays à introduire officiellement la semaine de 4,5 jours | 24 heures
/portemonnaie

Les Émirats arabes unis, premier pays à introduire officiellement la semaine de 4,5 jours

Des travailleurs jouent au criquet lors de leur journée de congé à Dubaï.
AFP

Des travailleurs jouent au criquet lors de leur journée de congé à Dubaï.

Les Émirats arabes unis, au Moyen-Orient, instaureront dès janvier la semaine de travail de 4,5 jours à tous les travailleurs du secteur public et ils deviennent ainsi le premier pays au monde à introduire ce modèle.

• À lire aussi: Semaines de travail de 30h ou bien de 4 jours : des entreprises d'ici réinventent le travail post-pandémie

• À lire aussi: L’Islande a testé les semaines de travail de quatre jours et c’est un vif succès

Désormais, les employés travailleront du lundi au vendredi et termineront leur dernière journée de travail de la semaine à midi. 

Le pays a d'ailleurs profité de l'occasion pour revoir l'horaire de ses travailleurs qui pourrait être perçu comme hors-norme aux yeux d'Occidentaux. Plutôt qu'avoir congé les vendredis et samedis, les Émiratis concernés seront désormais au repos les samedis et dimanches. Leur fin de semaine commencera une heure avant la prière du vendredi, jour de rassemblement dans l'islam, rapporte le Courrier international. Aucun changement pour le secteur privé n’a été annoncé, indique Forbes.

AFP

Comme le rapporte l’agence de nouvelles émiratie (Emirates News Agency), les Émirats arabes unis, reconnus pour leur production de pétrole et leurs gratte-ciels, seraient «le premier pays au monde à introduire une semaine de travail plus courte que les cinq jours».

L’avantage économique est non négligeable. La fédération devient le premier pays du Golfe avec une fin de semaine le samedi et le dimanche. Les Émirats auront le même horaire que l'Europe et l'Asie et cela leur permettra «d'améliorer leurs activités internationales, qui constituent un secteur important de l'économie», a dit mardi à l'AFP Scott Livermore, économiste en chef à Oxford Economics Middle East, un centre d’analyse britannique.

Toujours selon l’annonce, cela permettrait que cette fin de semaine élargie se fasse «dans le cadre des efforts du gouvernement des Émirats pour améliorer l’équilibre entre le travail et la vie personnelle ainsi que le bien-être dans la société».

Semaine de quatre jours au Québec

• À lire aussi: 10 billets d’avion vraiment pas chers pour des destinations exotiques

Eh oui. Chez nous aussi, des entreprises veulent passer à la semaine de quatre jours.

L'entreprise de t-shirts aux designs funky Poches et Fils, le studio de jeux vidéo Eidos et la jeune pousse Edibox, ont entre autres adopté la semaine de quatre jours.  

Des projets en Islande, en Espagne et plus

La ville de Reykjavik, en Islande

AFP

La ville de Reykjavik, en Islande

Plusieurs projets pilotes semblables sont menés à l’heure actuelle à travers le monde. L’Espagne met notamment à l’essai une semaine de travail de quatre jours pour répondre aux nombreux défis créés par la pandémie.

Du côté de la Nouvelle-Zélande, la multinationale Unilever mène un projet pilote qui donne la possibilité à ses employés de réduire leurs heures de travail de 20% sans impact sur le salaire. 

Finalement, un rapport de la 4 Day Week Campaign, un organisme anglais sans but lucratif, montre qu'une semaine de quatre jours pourrait réduire l'empreinte carbone du Royaume-Uni de 127 millions de tonnes par an, l'équivalent du retrait de 27 millions de voitures sur les routes.

En Islande, de 2015 à 2019, 2500 travailleurs, soit environ 1% de la population islandaise en âge de travailler, sont passés d’une semaine de 40 heures à une semaine de 35 à 36 heures, sans réduction de salaire. Les chercheurs, issus de l’Association pour la démocratie durable (Alda), en Islande, et du groupe Autonomy, au Royaume-Uni, souhaitaient ouvrir la voie à de futures expérimentations mondiales autour du même enjeu.

Avec Anne-Sophie Roy, l’AFP et TVA Nouvelles

La pandémie les motive à changer d'emploi:

s

Sur le même sujet