Voici pourquoi l’illustration d’un fœtus noir fait autant jaser partout dans le monde | 24 heures
/bref

Voici pourquoi l’illustration d’un fœtus noir fait autant jaser partout dans le monde

Image principale de l'article Voici pourquoi cette illustration fait jaser
Photo tirée d'Instagram

L'illustration d’un fœtus noir réalisée par un étudiant en médecine nigérian fait parler partout dans le monde. Elle est devenue en quelque sorte le symbole du manque de représentativité dans les illustrations médicales et, plus globalement, dans les livres de médecine.

C'est justement à ce manque de représentativité que l’illustrateur, Chidiebere Ibe, souhaite s'attaquer. Comme probablement la majorité d'entre nous, le Nigérian de 25 ans ne voit jamais de personnes noires représentées dans les manuels scolaires, même dans ses livres de médecine. 

Ce manque de représentativité peut avoir des impacts importants sur la santé des personnes noires, affirme l’aspirant neurochirurgien. 

«Ce manque de diversité a de graves répercussions sur les étudiants en médecine et leurs futurs patients, parce que plusieurs maladies et symptômes diffèrent selon la couleur de peau du patient, ce qui fait que les personnes avec la peau noire devraient être représentées de manière équitable», peut-on lire sur la page GoFundMe qu'il a lancée pour l'aider à financer son éducation.

 

De nombreuses illustrations    

Jamais Chidiebere Ibe n'aurait imaginé que son illustration d'un fœtus noir dans le ventre de sa mère devînt à ce point virale. Cette illustration est en effet la dernière d'une longue série. 

Le jeune étudiant a notamment réalisé des illustrations de certains de ses patients. 

«L’image a été créée comme toutes les autres, l’objectif était de continuer à parler de ce qui me passionne, c'est-à-dire l’équité dans les soins de santé, et aussi de montrer la beauté des Noirs», a-t-il expliqué en entrevue au HuffingtonPost UK. 

Il espère que son histoire et son travail inspireront d'autres illustrateurs dans le monde. 

«Nous n’avons pas seulement besoin de plus de représentation, mais aussi de plus de personnes prêtes à créer une représentation comme celle-ci. Ça aiderait à faire accepter de telles images», a-t-il insisté. 

Du «jamais vu»   

Depuis sa publication, l'illustration suscite de vives réactions. De nombreuses personnes de couleur ont mentionné qu'elles n'avaient jusqu'alors jamais vu d'illustration semblable. 

Une publication reprenant l’oeuvre de Chidiebere Ibe compte plus de 330 000 mentions «J’aime» et a été relayées plus de 46 000 fois sur Twitter. 

«C’est triste, c’est la première fois que je vois une illustration d’un fœtus noir. La représentation est importante», a aussi écrit une femme sur Twitter.