Voici les meilleurs (et surtout les pires) moments du CH en 2021 | 24 heures
/sdc

Voici les meilleurs (et surtout les pires) moments du CH en 2021

Image principale de l'article Voici les meilleurs (et les pires) moments du CH

Le CH nous a fait vivre une année 2021 complètement folle. Ce qui a commencé de belle façon avec une présence en finale de la Coupe Stanley, se termine avec une déception totale pour les partisans.

Pour nous remémorer les bons (et les moins bons) coups du CH cette année, on vous a préparé les moments où nos Glorieux nous ont fait rêver et où on a vraiment voulu revoir une équipe à Québec.

• À lire aussi: Marc Bergevin est congédié par le Canadien

• À lire aussi: 17 moments magiques qui ont rendu le parcours du Canadien inoubliable pendant les séries éliminatoires 2021

ON A RÊVÉ: Un parcours en séries digne d’un conte de fées. 

Après avoir connu une saison parsemée d’embûches marquée par le congédiement de Claude Julien, le congédiement de Stéphane Waite, les blessures de Carey Price et l’absence de Jonathan Drouin pour des raisons personnelles, la Sainte-Flanelle avait le rôle de négligé à l’amorce des séries éliminatoires 2021. 

Les méchants Maple Leafs se sont d’abord dressés devant les Glorieux et ont finalement été vaincus après une dure bataille de 7 rencontres. Le Canadien de Montréal passait donc en deuxième ronde et affrontait les Jets de Winnipeg. 

Marquée par le coup vicieux de Mark Scheifele à l’endroit de Jake Evans lors du premier match et par quatre gains rapides du Canadien, la série contre Winnipeg ne fut qu’un pet dans le vent. On continuait de rêver à Montréal; notre équipe avait rendez-vous avec les Golden Knights de Vegas en demi-finale. 

Le Canadien élimine finalement les représentants de Vegas en 6 matchs et a rendez-vous avec le champion en titre de la Coupe Stanley, le Lightning de Tampa Bay, en grande finale. 

Malgré un effort incroyable de Carey Price tout au long des séries éliminatoires 2021, nos Glorieux s’inclinent en 5 matchs contre la puissance de Tampa Bay. 

Montréal était fière de son équipe. Personne ne s’attendait à voir le Canadien se rendre en finale de la Coupe Stanley, mais surtout, personne ne s’attendait à un retour aussi misérable lors de la saison régulière 2021-2022. 

OUCH: Être la 31e équipe sur 32 au classement général avant la pause des Fêtes 

Comme mentionné ci-dessus, on imaginait mal le Tricolore amorcer sa saison de telle façon. On pourrait mettre les déboires de l’équipe sur l’absence de Carey Price, mais à les voir jouer, il nous manque beaucoup plus qu’un gardien partant. 

Photo Ben Pelosse

Avec une fiche de 6 victoires et 19 défaites au moment d’écrire ces lignes, on rêve d’un avenir meilleur à Montréal. 

ON A RÊVÉ: Carey est notre sauveur  

Une médaille d’or au Championnat du monde junior, une médaille d’or olympique, un trophée Hart, un trophée Vézina... Il ne manque plus qu’une Coupe Stanley à Carey Price afin de compléter sa collection. Celui qu’on surnomme «Jesus Price» a passé bien près d’atteindre son objectif en 2021. 

Photo d'archives, Martin Chevalier

Grâce à ses prouesses en séries éliminatoires, le Canadien a réussi à se rendre en finale de la Coupe Stanley contre toute attente. 

Avec un pourcentage d’arrêts de.924 et une moyenne d’efficacité de 2.28, plusieurs spécialistes s’entendaient pour dire que Montréal avait LE meilleur gardien de toute la LNH devant son filet. 

ON EST RETOMBÉS SUR TERRE: Jake Allen et Samuel Montembeault pour débuter la saison  

Ce qui devait arriver arriva. Carey Price nous a enfin prouvé qu’il n’est qu’un homme (et c’est bien correct de même). Le cerbère du Bleu-Blanc-Rouge prend une pause du hockey afin de régler ses problèmes de consommation. 

Photo d'archives, Martin Chevalier

Le seul problème c’est que malheureusement pour le Canadien de Montréal, les deux gardiens derrière lui ne sont pas aussi flamboyants. 

Pour vous donner une idée, Jake Allen s’est retrouvé sur la liste des blessés en novembre dernier et c'est Cayden Primeau qui a pris sa place. On est donc passé de Carey Price à deux gardiens qui ont plus ou moins d’expérience devant le filet... 

On hâte de revoir Carey enfiler ses jambières! 

ON A RÊVÉ: Bonne Saint-Jean ! 

Écouter du hockey le soir de la Saint-Jean, c’est un rêve! L’emporter, se rendre en finale de la Coupe Stanley et voir Phillip Danault nous souhaiter une bonne fête nationale à la télévision, c’était magique.

À tous ceux qui disent qu’on ne peut pas entendre le son d’une image, on vous met au défi de ne pas entendre la voix de Phil! 

ON EST RETOMBÉS SUR TERRE: Phillip Danault part pour Los Angeles 

ON A RÊVÉ: Le retour de Jonathan Drouin  

Avant les séries éliminatoires 2021, l’attaquant Jonathan Drouin a pris la décision d’arrêter le hockey pour des raisons personnelles. 

De retour en septembre pour le début de la nouvelle saison, il annonce dans une entrevue avec Renaud Lavoie sur les ondes de TVA Sports, que des troubles d’anxiété l’ont poussé à l’écart du jeu. Suite à un long processus, il était fin prêt à revenir au Centre Bell et enfiler ses patins.

Photo Twitter, Canadien de Montréal

Les amateurs avaient hâte de revoir Drouin sur la glace et il n’a pas déçu avec un premier but à son premier match au Centre Bell depuis l’annonce de sa pause du hockey.  

On est contents de savoir que tu vas bien, mon Jo! 

ON EST RETOMBÉS SUR TERRE : Jonathan Drouin annonce la retraite de Shea Weber  

On avait des doutes quant au retour au jeu de Shea Weber. Le capitaine du Canadien avait annoncé au début de la saison qu’il raterait l’entièreté du calendrier afin de remettre son corps en forme. 

Quelques semaines plus tard, Jonathan Drouin s’échappe lors d’une entrevue et dit que le défenseur de 36 ans «a passé à autre chose» et que «le hockey c’est fini pour lui». 

Évidemment, le Canadien, par l’entremise de Paul Wilson, vice-président principal, affaires publiques et communications, s’est empressé de diluer l’impact des déclarations du numéro 92 en soutenant que rien n’était encore officiel et que Weber n’avait toujours pas signé le formulaire de retraite.

ON A RÊVÉ: Marc Bergevin est un génie 

Le directeur général du Tricolore était perçu comme l’un des meilleurs dirigeants de la LNH à la fin de la saison dernière. 

L'acquisition et la signature de joueurs comme Corey Perry, Eric Staal, Josh Anderson, Tyler Toffoli et le fabuleux Cole Caufield, a fait de son équipe une prétendante aux grands honneurs. 

Photo Martin Chevalier

ON EST RETOMBÉS SUR TERRE: Le repêchage de Logan Mailloux  

On ne reviendra pas sur les raisons qui font de Logan Mailloux un choix discutable au dernier repêchage. 

Capture d'écran

Une chose est sûre, Marc Bergevin ne s’est pas fait beaucoup d’amis avec cette décision. 

ON A RÊVÉ: «Cole Caufield est le prochain Patrick Kane et il va gagner le Calder» 

Le petit bonhomme nous a fait vivre beaucoup d’émotions lorsqu’il est arrivé à Montréal. On l’attendait comme notre sauveur et il ne nous a pas déçus. En 20 rencontres en éliminatoires, il amassé 12 points dont cette magnifique passe à Nick Suzuki en prolongation contre les Maple Leafs. 

ON EST RETOMBÉS SUR TERRE: Cole Caufield envoyé à Laval 

Il fallait bien que ça arrive, le petit attaquant est cédé au Rocket de Laval en novembre 2021. Il n’a amassé que 6 points en 20 rencontres avec le grand club cette saison. 

Toronto Marlies

ON A RÊVÉ: Artturi Lehkonen donne la victoire au CH et l’envoie en finale de la Coupe Stanley 

On pouvait bien dire ce qu’on voulait sur lui, à un moment donné l’an passé, Artturi Lehkonen a été l’un des favoris des amateurs. 

L’attaquant originaire de Finlande a envoyé le CH en finale grâce à un but en prolongation le jour de la Saint-Jean-Baptiste. Un scénario digne d’un film!

ON EST RETOMBÉS SUR TERRE: Un premier but le 20 novembre 2021  

On est très vite retombés sur Terre lorsque le premier but d’Artturi est survenu le 20 novembre... 

Photo Martin Chevalier

ON A RÊVÉ: Marc Bergevin termine 2e dans le classement des meilleurs DG de la LNH 

On l’a mentionné plus haut, Marc Bergevin était perçu comme un génie à la fin de la saison 2020-2021. On avait de grands espoirs pour la campagne à venir! 

Capture d’écran d’archives

ON EST RETOMBÉS SUR TERRE: Marc Bergevin se fait montrer la porte le 28 novembre 

L’homme de 56 ans paie ainsi pour l’exécrable début de saison du Tricolore. Le séjour de Bergevin au sein de la direction du club a donc duré un peu moins de 10 ans, comme il a été embauché le 2 mai 2012. La saison 2021-2022 était la dernière prévue à son contrat actuel, et il avait laissé planer le doute récemment quant à son avenir avec le Canadien.

Photo Martin Chevalier

ON A RÊVÉ: Nick Suzuki est vraiment un bon joueur 

Un petit moment d’appréciation pour Nick Suzuki ici. C'est tout. 

Finalement, on n’a peut-être pas la saison espérée, mais au moins on peut se réjouir de deux choses : le CH risque d’avoir un très bon rang au prochain repêchage et on a de fortes chances d’être le sujet d’une prochaine série Netflix sur l’édition 2020-2021 du Canadien. DRAMA!

À voir aussi sur le Sac de Chips:  

s

s

s

Sur le même sujet