Les créateurs de Crazy Frog menacés de mort à cause de leurs NFTs | 24 heures
/sdc

Les créateurs de Crazy Frog menacés de mort à cause de leurs NFTs

Image principale de l'article Ses créateurs menacés de mort pour leurs NFTs

L'équipe derrière le célèbre personnage a demandé aux gens de ne plus les menacer.

La semaine dernière, Crazy Frog a fait son grand retour avec le single Tricky, ainsi que plusieurs NFTs (tokens non-fongibles) pour lesquels les créateurs de la célèbre grenouille ont reçu des menaces de mort.

• À lire aussi: Cara Delevingne va vendre son vagin aux enchères NFT

Sur les réseaux sociaux, l'équipe a partagé un communiqué expliquant pourquoi ils ont sorti des NFTs: «Il y a eu plusieurs fausses NFTs qui ont essayé d'utiliser le nom de Crazy Frog par le passé. La seule façon de les arrêter est de sortir nos propres NFTs.»

Ils ont ajouté qu'ils comprennent «que certaines personnes ne sont pas fans» des NFTs, insistant sur le fait que ce projet est fait «pour la communauté crypto/NFT» et invitant les gens à leur poser des questions par e-mail.

Quatre jours plus tard, l'équipe de Crazy Frog a de nouveau utilisé Twitter pour demander aux gens de ne plus leur envoyer de menaces de mort.

• À lire aussi: Paris Hilton devient conseillère d'une plateforme de NFT

«Nous voudrions commencer ce message en reconnaissant que, bien que nous apprécions les critiques valides contre les NFTs, nous envoyer des menaces de mort et d'autres choses désagréables par email n'est pas cool ou productif. Si vous n'aimez pas la crypto, n'en achetez pas! Si vous en achetez, c'est super!»

Crazy Frog est devenu une star mondiale en 2005 avec le single Axel F.

Son vidéoclip In The House avait été tourné à Montréal quelques années plus tard.

À voir aussi sur le Sac de Chips: 

s

s

s

Sur le même sujet