L’industrie de la musique vise des émissions de GES nettes nulles d’ici 2050 | 24 heures
/environment

L’industrie de la musique vise des émissions de GES nettes nulles d’ici 2050

Le groupe Coldplay s’est engagé à réduire ses émissions de 50% pour sa prochaine tournée mondiale, par rapport à la précédente.
AFP

Le groupe Coldplay s’est engagé à réduire ses émissions de 50% pour sa prochaine tournée mondiale, par rapport à la précédente.

Les trois grandes maisons de disques se sont jointes à des labels indépendants pour s’engager à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre à un niveau net nul d’ici 2050, rapporte The Guardian.

• À lire aussi: Bonne nouvelle: année record pour la croissance des énergies renouvelables

• À lire aussi: Des médecins exigent la carboneutralité dans le système de santé d'ici 2040

Ainsi, Sony Music Entertainment, Universal Music Group et Warner Music Group s’ajoutent à Beggars, Secretly, Warp, Ninja Tune et d’autres qui ont signé le Music Climate Pact afin d’agir sur l’impact environnemental de l’industrie de la musique avec des «objectifs climatiques réalisables».

Les entreprises adhéreront soit au programme Science Based Targets ou au SMI Climate Commitment, qui fait partie de l’initiative Race to Zero des Nations unies. Chacun exige que les signataires s’engagent à diminuer leurs émissions de GES de 50% d’ici 2030 et qu’elles soient nulles d’ici 2050.

Les tournées mondiales, la fabrication de vinyles et l’énergie pour alimenter le streaming comptent parmi les activités de l’industrie qui émettent le plus de GES.

Mettre Spotify à contribution  

Les labels s’engagent aussi à mesurer les émissions de carbone dans l’industrie, de même qu’à aider les artistes à s’exprimer sur les questions climatiques et à communiquer avec leurs fans sur l’impact que l’industrie de la musique a sur l’environnement.

• À lire aussi: Pourquoi Taylor Swift réenregistre-t-elle ses premiers albums? On vous explique

Les entreprises de streaming comme Spotify seront aussi mises à contribution dans le but d’obtenir «des données et mener des projets de réduction des émissions de manière collaborative».

AFP

Sur les traces de Coldplay  

Cette initiative survient quelques mois après que le groupe Coldplay s’est engagé à réduire ses émissions de 50% pour sa prochaine tournée mondiale, par rapport à la précédente.