Cet ancien mannequin de 55 ans boit son urine tous les matins pour rester en santé | 24 heures
/misc

Cet ancien mannequin de 55 ans boit son urine tous les matins pour rester en santé

Image principale de l'article Il boit son urine le matin pour rester en santé

Un Américain devenu «coach de vie et guérisseur» attribue son excellente forme physique au fait de boire quotidiennement son petit pipi du matin.

Troy Casey, un résident de l’Arizona qui fut jadis mannequin pour des grandes marques comme Versace, prétend que s’il est en aussi bonne condition physique, c’est parce qu’il boit de son urine.

• À lire aussi: La chanteuse d’un groupe rock urine dans le visage d’un fan sur la scène pendant un spectacle

Depuis dix-sept ans, en plus de boire son pipi, il s’en applique sur la peau et effectue des lavements rectaux avec celui-ci.

Celui qui se présente comme un «coach de vie et guérisseur» depuis qu’il a mis fin à son mode de vie axé sur le party a déclaré au Daily Mail: «La thérapie par l’urine est une pratique ancienne. C’est juste qu’on n’en entend pas beaucoup parler. Ta propre urine est pleine d’acides aminés, de cellules souches et d’anticorps.» 


«S’appliquer de l’urine vieillie est la fontaine de Jouvence, et les lavements d’urine vieillie sont une des raisons pour lesquelles j’ai l’estomac si plat», a-t-il évoqué pour expliquer son impressionnant six-pack.

«J’ai 55 ans, et la plupart des gens n’ont pas l’air ça et ne se sentent pas comme ça à cet âge. [...] Les gens devraient avoir peur de manger de la nourriture merdique et de prendre des médicaments pharmaceutiques. Pourquoi devraient-ils avoir peur de boire leur propre urine?»

• À lire aussi: Avions qui vident leurs toilettes en plein vol: voici tout ce qu’il y a à savoir sur les pluies d’excréments qui surviennent à l’occasion

C’est en 2004 qu’il a commencé à l’intéresser à la thérapie par l’urine, connue sous le nom de Shivambu en médecine ayurvédique.

«La première fois que j’ai essayé de boire ma propre urine, je conduisais de San Francisco à Los Angeles. C’est cinq heures de route. Je ne voulais pas m’arrêter pour aller aux toilettes alors j’ai fait pipi dans un verre et je l’ai bu. Je me suis dit “Hey! C’est pas si pire!”. Boire ma propre urine, ce n’était pas aussi pire que la barrière mentale dans ma tête.»


«L’électricité a été immédiate et subtile. Je pouvais sentir un petit buzz. Intuitivement, je me sentais bien. J’ai commencé à boire mon pipi ici et là à partir de ce moment.»

Après qu’un de ses amis eut vaincu le cancer, selon ses dires, avec l’aide de la thérapie par l’urine, Casey a cherché d’autres moyens de mettre à profit les bénéfices du produit de sa miction.

• À lire aussi: Une mère naufragée meurt de déshydratation après avoir sauvé ses deux enfants en les allaitant

C’est ainsi qu’il a commencé à pratiquer des jeûnes où, pendant une semaine, il ne fait que consommer son urine, qui entre et sort de son corps, en boucle, à plusieurs reprises.

«À partir de là, je me suis aussi lancé dans les lavements d’urine où je cultive ma propre urine en la laissant fermenter dans un pot Mason pendant deux semaines avant de la transférer dans mon rectum.»


«Les lavements d’urine vieillie sont tellement puissants pour la santé. J’ai eu mes abdos musclés après avoir commencé à les faire. Ça m’a fait perdre tout mon gras et c’est comme ça que je suis devenu musclé.»

«Pour ma santé, boire de l’urine fait partie de ma routine du matin. Ça fait partie de mon arsenal, avec l’hydratation, la nutrition et le sommeil.»

• À lire aussi: Sophie Nélisse partage plusieurs photos d’elle en train de faire pipi dehors à cause de la COVID-19

«Si c’est l’Apocalypse et que je n’ai plus accès à de l’eau, j’ai mon urine! Je peux boire ma propre urine! J’ai déjà survécu grâce à mon pipi et ça marche.»

Fort de ses 120 000 abonnés Instagram, Troy Casey a écrit un livre, #Rippedat50: A Journey To Self Love, dans lequel il lève le voile sur certains des secrets de sa beauté et de sa santé.


En ce qui concerne la thérapie par l’urine, les experts scientifiques sont dubitatifs face à ses résultats.

En effet, selon eux, il est contre-productif de ré-ingérer des substances qui ont, a priori, été filtrées par les reins parce que le corps n’en a pas besoin. 

• À lire aussi: [VIDÉO] Un journaliste oublie de fermer son micro aux toilettes: un déluge urinaire est entendu en pleine conférence de presse

De plus, Aisling Pigott, qui est diététicienne et porte-parole pour l’Association diététique britannique, croit que l’urine contient des toxines qui ont été expulsées du corps par les reins, et que le fait de la boire peut causer des dommages, dont des infections.

Bref, buvez votre urine à vos risques et périls.

À voir aussi sur le Sac de Chips: 

s

s

s


Sur le même sujet