Un nouveau port de croisière menace un récif de corail à Cozumel au Mexique | 24 heures
/environment

Un nouveau port de croisière menace un récif de corail à Cozumel au Mexique

Image principale de l'article Un port de croisière menace un récif de corail
AFP

Une centaine de manifestants ont protesté dimanche contre la construction d’un nouveau quai pour accueillir des bateaux de croisière à Cozumel (sud-est du Mexique), une des îles qui reçoit le plus de ces géants des mers au monde.

• À lire aussi: Bonne nouvelle pour la planète: un premier cargo 100% électrique et autonome en Norvège

• À lire aussi: Bonne nouvelle pour la planète: ce catamaran pourra enlever le plastique des plans d’eau

Le projet d’un quatrième quai a été approuvé la semaine dernière par le gouvernement mexicain. Les experts estiment que ce projet menace les récifs de corail, la faune et les courants marins.

«Le quai va être construit là où se trouve le dernier récif qu’il nous reste près de la côte», a déclaré à l’AFP une manifestante, Martin Cat.

Eyepix/WENN

Les bateaux de croisière «sont un commerce entre les mains d’entrepreneurs qui ne vivent pas sur l’île», a crié un autre manifestant.

En 2019, Cozumel a reçu 4,5 milliers de croisiéristes, un chiffre qui a chuté à 1,1 million en 2020, selon le ministère du Tourisme.

Les 94 bateaux d’un célèbre croisiériste émettent dix fois plus d’oxyde de soufre que l’ensemble des 260 millions de voitures du parc automobiles en Europe, avait révélé en 2019 une étude de l’ONG Transport et Environnement.