Les partys à 10 tolérés jusqu’au 26 décembre, de nouvelles restrictions annoncées | 24 heures
/bref

Les partys à 10 tolérés jusqu’au 26 décembre, de nouvelles restrictions annoncées

Image principale de l'article Un party maximum, des restrictions le 26 décembre
Photo d'archives

Ça va mal au Québec: François Legault demande aux Québécois de se limiter à un seul party de Noël (ou, mieux, de le reporter). À compter du 26 décembre, de nouvelles restrictions entreront en vigueur. Voici tout ce qu'il faut savoir sur ces nouvelles mesures.

• À lire aussi: Les vaccins toujours efficaces, malgré les records de cas

• À lire aussi: Jusqu’à 500$ pour des tests rapides revendus sur le web

Un... ou pas de party du tout

 Malgré la forte hausse des cas de COVID-19, le gouvernement de François Legault permet toujours aux Québécois de se rencontrer pour Noël.

«J'invite tous les Québécois qui sont capables de reporter ces fêtes à le faire», a néanmoins lancé M. Legault mercredi soir, dans un point de presse aux côtés du ministre de la Santé, Christian Dubé, et du directeur national de santé publique, le Dr Horacio Arruda. 

Pour les Québécois qui voudraient absolument célébrer avec leurs proches, le premier ministre demande de se limiter à un seul rassemblement, le 24 ou le 25. 

• À lire aussi: On a testé le dépistage au privé et au public... et c'est deux mondes bien différents

• À lire aussi: Comment ça marche? Est-ce efficace? Voici tout ce qu'il faut savoir sur les tests rapides

Des rassemblements de six personnes 

À compter du 26 décembre, c'est-à-dire de dimanche, les rassemblements dans les résidences privées devront être limités à six personnes ou aux membres de deux bulles familiales. 

Les restaurants devront se plier à cette consigne aussi: seules six personnes pourront s'asseoir à la même table ou les résidants de deux adresses. 

Les chalets et les salles privées loués seront également soumis à cette règle.

• À lire aussi: Voici LE bon moment pour utiliser un test rapide de dépistage de la COVID-19

3e dose pour tous en janvier  

François Legault demande aux personnes de 60 ans et plus de demeurer prudentes au cours des prochains jours. De plus, il invite tous les Québécois admissibles à recevoir une troisième dose à prendre rendez-vous. 

À l'heure actuelle, toutes les personnes âgées de 65 ans et plus peuvent le faire. Dès le 27 décembre, ce sera au tour des Québécois âgés de 60 à 64 ans. «Allez-y, c’est important», a insisté le chef caquiste.  

Les enseignants et les éducatrices devraient bientôt avoir droit à une dose de rappel. 

Pas de couvre-feu... pour le moment     

Pour le moment, Québec écarte l’idée de réimposer un couvre-feu et celle de fermer les commerces non essentiels, mais il n’exclut pas d’instaurer éventuellement d’autres mesures afin de freiner la propagation du virus. 

La barre des 9000 cas     

Québec devrait rapporter plus de 9000 nouvelles infections jeudi, a annoncé le premier ministre Legault.  

Mercredi, une fois de plus, la province a enregistré un record absolu de cas de COVID-19, soit 6321 infections. D'ailleurs, la capacité des hôpitaux pourrait être dépassée d’ici trois semaines, ont également averti l’INSPQ et l’INESSS.

«Étant donné l’incertitude concernant la sévérité d’Omicron, on ne peut pas exclure un dépassement des capacités hospitalières, même avec les mesures annoncées le 20 décembre et l’accélération de la vaccination avec une troisième dose», a indiqué l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ).

Pendant ce temps, le réseau de la santé est mis à dure épreuve, car au moins 1284 travailleurs sont atteints de la COVID-19.