5 Youtubeurs qui ont fait parler d’eux pour les mauvaises raisons en 2021 | 24 heures
/misc

5 Youtubeurs qui ont fait parler d’eux pour les mauvaises raisons en 2021

Le monde des influenceurs sur YouTube n’est pas à l'abri d’un scandale, et 2021 ne fait pas exception. 

Entre des chicanes entre personnalités publiques et des accusations graves, on a eu droit à plusieurs histoires rocambolesques cette année. Les voici.

1. James Charles accusé de crimes sexuels 

Le guru de la beauté James Charles avait été accusé par le passé d’avoir envoyé des messages à caractère sexuel à des mineurs, et le web l’avait pardonné. Voilà qu’au début de 2021, des accusations similaires, mais encore plus nombreuses ont refait surface.

James a décidé de répondre à la controverse en ne niant pas les faits, mais en disant plutôt qu’il avait commis une erreur de jugement, car il était désespéré de rencontrer quelqu’un. Il a ensuite supprimé sa vidéo d’aveu, et fait comme si rien n’était à ce jour.

À part avoir été libéré de sa collaboration avec Morphe, James n’a pas perdu sa carrière ni ses vues sur YouTube. 

2. David Dobrik accusé d'entretenir un environnement de travail dangereux 

Au début de l’année, David Dobrik, l’un des créateurs les plus populaires de la plateforme, était au top de sa carrière. Puis, en mars 2021, une jeune femme a dévoilé avoir été agressée sexuellement par un membre du Vlog Squad de David, Dom Zeglaitis. Dans une vidéo pour la chaîne, David, Dom et d’autres amis auraient procuré de l’alcool à deux filles mineures, puis l’une de celles-ci aurait eu des relations non consentantes avec Dom. Suite à cela, David a partagé une vidéo d’excuses dans laquelle il explique qu’il va faire mieux.

Le mois suivant, un autre membre du Squad, Jeff Wittek, a avoué souffrir de séquelles graves après avoir été blessé lors d’un tournage d’une vidéo de David. Dans ladite vidéo, David avait loué une pelle mécanique et avait décidé de faire tourner ses amis attachés au bout de la pelle. Il a arrêté la pelle trop vite, puis Jeff s’est fracassé le crâne sur la machine, passant proche de perdre son œil et même de mourir. 

Entre les accusations d’agression sexuelle, de lieu de travail dangereux et d’abus de pouvoir, la réputation de David est ternie. Malgré tout cela, il continue de publier des vidéos sans réelles conséquences.

3. Trisha Paytas et Ethan Klein annulent le podcast Frenemies 

Deux personnalités du web populaires, mais controversées, Trisha et Ethan (alias H3H3) ont connu un immense succès grâce au podcast Frenemies. Alors que le balado leur apportait beaucoup d’argent et avait même réussi à redorer l’image de Trisha, iel a décidé de quitter l’aventure en plein épisode.

Trisha a justifié sa décision en disant que Ethan faisait tout l’argent et exploitait ses problèmes de santé mentale. Le tout a eu l’effet d’une bombe chez les fans, mais aussi dans la famille des deux créateurs de contenu. Il faut savoir que Trisha était à ce moment fiancé.e à Moses, le frère de Hila, la femme de Ethan. Les Klein ont donc vu leur invitation au mariage retirée, causant une grosse chicane de famille. 

4. La famille Ace ment sur son argent 

Sur YouTube, les familles qui partagent leur quotidien sous format de vlog sont extrêmement populaires. Parmi celles-ci, l’une des plus connues est la famille McBroom, surnommée The Ace Family. Austin McBroom, le père de la famille, fut au centre de plusieurs controverses en 2021.

D’abord, Austin a organisé un événement de combats de boxe entre des TikTokeurs et des Youtubeurs, promettant des sommes d’argent astronomiques aux participants. Il n’a néanmoins jamais payé les boxeurs et est maintenant poursuivi par, notamment, Bryce Hall et Taylor Holder. De plus, Catherine McBroom est elle aussi poursuivie par une compagnie de cosmétique qui allègue qu’elle avait promis de faire la promotion de leur produit.

En plus de tout cela, ils n’auraient pas payé leur hypothèque sur leur immense maison de Los Angeles. Après avoir nié le fait qu’ils avaient des problèmes financiers pendant des mois, les McBroom ont finalement été évincés de leur manoir, et celui-ci vendu aux enchères. 

5. Gabbie Hanna est la personne la plus détestée du web 

En 2020, la Youtubeuse Gabbie Hanna a été accusée par plusieurs anciens amis d’être toxique, la jeune femme a vu ses vues baisser sur YouTube. Elle a ensuite accusé la plateforme ainsi que les chaînes de commentaires d'être des bully. Le tout a continué en 2021 alors qu’une autre ex-amie, Jessi Smiles, a accusé Gabbi d’avoir supporté l’homme qui l’avait agressée et l’avoir tourmentée psychologiquement.

Au lieu d’offrir ses excuses, Gabbie a voulu se défendre en dévoilant des détails sur la vie personnelle de Jessi, qui vivait alors d’autres drames. Énormément de gens se sont portés à la défense de Jessi, donc certains autres Youtubeurs qui en avaient long à dire sur Gabbi et ses comportements narcissiques et problématiques. Celle-ci justifiait tous ses comportements sur son syndrome du TDAH. 

Au milieu de tout cela, Gabbi a publié une tonne de vidéos étranges tant sur YouTube que TikTok, laissant toujours le doute planer à savoir si elle était sérieuse ou non. Elle a finalement annoncé quitter le web, pour revenir peu de temps après. À suivre...

À voir aussi : Les 7 nouvelles qui ont le plus fait jaser en 2021 

s

Sur le même sujet