Les résolutions financières 2022 de l'équipe du 24 heures | 24 heures
/portemonnaie

Les résolutions financières 2022 de l'équipe du 24 heures

Image principale de l'article Nos résolutions financières 2022
Photomontage: Julie Verville / Crédit photos: Lydia Mailloux

Notre fin d’année n’est guère aussi réjouissante qu’espéré, il faut se l’avouer. Raison de plus pour qu’en 2022, nos projets deviennent une source de motivation qui nous aideront à garder le cap sur ce qui nous semble encore si flou pour le moment : l’avenir! On a donc demandé à notre équipe de nous confier leurs grandes résolutions financières et ce qu’ils feront de concret pour atteindre leurs objectifs.

Le tout, sans lunettes roses, sans ambitions démesurées, ni NFT.

Bonne année 2022 de la part de l’équipe de Porte-monnaie!


Anne-Sophie Roy, cheffe contenus – Porte-monnaie

Crédit photo: Lydia Mailloux

Anne-Sophie Roy, cheffe contenus – Porte-monnaie

Anne-Sophie Roy, cheffe contenus – Porte-monnaie

« 2021 a été une année de renouveau financier pour moi. J’ai payé mes dettes, payé ma voiture et je me suis offert un déménagement imprévu. En 2022, c’est le moment de rebâtir mon épargne et pour ça, je me fixe l’objectif d’investir 25% de mes revenus dans mon CELI pour pouvoir devenir propriétaire d’ici 2 ans. C’est un objectif audacieux - surtout en période inflationniste - mais les virements automatiques à chaque paie m’aideront à garder le cap sur mes projets. »

Jean-Michel Clermont-Goulet, producteur de contenu

Crédit photo: Lydia Mailloux

Jean-Michel Clermont-Goulet, producteur de contenu

Jean-Michel Clermont-Goulet, producteur de contenu

« Avec l’arrivée de la pandémie, j’ai su couper dans les dépenses inutiles (cafés, snacks ici et là, etc.), télétravail oblige. Or, la venue d’un premier bébé, ça impacte pas mal un porte-monnaie. Moi qui adore épargner, j’ai vu mes économies fondre plus vite que la calotte glaciaire! En 2022, je compte réinvestir davantage dans mon CELI, retrouver mon coussin financier d’antan, continuer de contribuer au REEE de ma petite Marjorie et rembourser au maximum ma carte de crédit à la fin de chaque mois (ma conseillère financière serait ben fière de moi, pour vrai). »

Camille Dauphinais-Pelletier, cheffe contenus – politique et société

Crédit photo: Lydia Mailloux

Camille Dauphinais-Pelletier, cheffe contenus – politique et société

Camille Dauphinais-Pelletier, cheffe contenus – politique et société

« Mon objectif financier principal en 2022, c'est de mieux structurer mon épargne. Je me débrouille assez bien pour mettre de l'argent de côté, mais j'ai la triste habitude de laisser ça dormir dans un compte avec un taux d'intérêt ridicule. Pourtant, je le sais que c'est un bon moment pour investir, mais comme c'est un sujet qui m'intéresse peu, je me dis toujours que "je regarderai ça plus tard". Commençons l'année du bon pied : à la fin janvier, je veux avoir mis de l'ordre dans mon épargne et avoir des objectifs de rendement plus clairs. »

Andrea Lubeck, productrice de contenu

Crédit photo: Lydia Mailloux

Andrea Lubeck, productrice de contenu

Andrea Lubeck, productrice de contenu

« En 2021, j’ai finalement pu atteindre un équilibre financier avec lequel je suis confortable. J’ai d’ailleurs fait ma première (grosse) cotisation à un REER! À 30 ans, c’est pas trop tôt. Pour 2022, je me suis donc fixé comme résolution de continuer à accumuler de l’argent en vue de la retraite. Et comme j’ai conservé mes bonnes habitudes d’épargne toute l’année, ma deuxième résolution est de m’offrir un voyage. »

Julien Lamoureux, producteur de contenu

Crédit photo: Lydia Mailloux

Julien Lamoureux, producteur de contenu

Julien Lamoureux, producteur de contenu

« J’ai eu la chance de ne pas perdre mon emploi pendant la pandémie et avec la vie qui s’est un peu arrêtée, ça a été plus facile que d’habitude d’épargner. Maintenant, j’aimerais profiter du retour à la normalité. C’est pourquoi, en 2022, je veux augmenter mon budget dédié au divertissement et aux activités. Spectacles et festivals de musique, restaurants, trips de plein-air, peut-être un voyage... le tout en gardant une certaine discipline, évidemment. »

Daphnée Hacker, cheffe – contenus vidéo

Crédit photo: Lydia Mailloux

Daphnée Hacker, cheffe – contenus vidéo

Daphnée Hacker, cheffe – contenus vidéo

« Pendant la pandémie, j'ai utilisé mon budget voyage pour faire des rénovations dans la maison. Pour l'an prochain, je souhaiterais pouvoir voyager à nouveau, donc je dois prévoir de l'épargne en ce sens, mais j'aimerais aussi augmenter mon épargne en CELI et REER. Je crois que pour atteindre ces deux objectifs, je vais devoir me faire un budget très clair de mes dépenses, et peut-être apprendre à limiter certaines qui ne sont pas essentielles, comme les vêtements. »

Anne-Lovely Étienne, productrice de contenu

Crédit photo: Lydia Mailloux

Anne-Lovely Étienne, productrice de contenu

Anne-Lovely Étienne, productrice de contenu

« L’année 2021 a été une grande période de réajustement financière. Non seulement, j’ai fait l’acquisition d’une deuxième propriété, mais j’ai dû débourser des grosses sommes imprévues à ma première propriété. Pour renflouer les coffres, l’objectif est donc de mettre en vente ma première propriété. Avec le profit engendré par cette transaction, je souhaite me doter d’un conseiller financier spécialisé en investissements et placements afin de diversifier mon portefeuille. »

Félix Pedneault, producteur de contenu

Crédit photo: Lydia Mailloux

Félix Pedneault, producteur de contenu

Félix Pedneault, producteur de contenu

« Pour moi, le déconfinement n’a pas été une excellente occasion d’épargne...! L’année prochaine, sans m’empêcher de vivre, je veux faire attention à mes dépenses en restaurants et en sorties. Comme je n’ai pas encore de gros projet financier clair comme acquérir une propriété ou un véhicule, j’ai envie d’épargner tranquillement en mettant régulièrement des sous de côté. Pour 2022, je chercherais aussi à acquérir des actifs financiers auxquels je crois, par exemple auprès d’entreprises vertes qui vont croître et qui auront un impact écologique positif. »

Alex Proteau, producteur de contenu

Crédit photo: Lydia Mailloux

Alex Proteau, producteur de contenu

Alex Proteau, producteur de contenu

«Dans les deux dernières années, j’ai eu de nombreux imprévus comme l’aménagement d’un appartement et un changement de voiture. Pour 2022, le mandat est simple: épargner tout simplement! Pour ce faire, je compte investir un plus grand pourcentage de ma paie dans mon CELI, continuer de mettre de l’argent dans mes REER et commencer à m’instruire sur l’investissement en bourse.»