Diversité et inclusion: 10 plafonds de verre brisés dans le sport en 2021 | 24 heures
/bref

Diversité et inclusion: 10 plafonds de verre brisés dans le sport en 2021

Catherine Raîche (à gauche) et Luka Prokop (à droite)
Montage. Photo Dominick Gravel et tirée du compte Twitter de Luka Prokop

Catherine Raîche (à gauche) et Luka Prokop (à droite)

En 2021, des femmes et des membres de la communauté LGBTQ+ se sont imposés dans le monde très masculin du sport professionnel. Voici 10 fois où un plafond de verre a été brisé dans les douze derniers mois.

Une Québécoise dans la NFL 

Catherine Raîche

Photo Dominick Gravel, Agence QMI

Catherine Raîche

En mai, la Québécoise Catherine Raîche a obtenu une promotion chez les Eagles de Philadelphie: elle a été nommée vice-présidente des opérations football. Elle est ainsi devenue la première femme à occuper un poste aussi élevé dans la Ligue nationale de football (NFL).

Un arbitre montréalais... et ouvertement gai 

Andrea Barone

Andrea Barone

Le Montréalais Andrea Barone est devenu en décembre le premier arbitre ouvertement gai dans le hockey professionnel. Il a arbitré son premier match professionnel en décembre, alors que le Rocket de Laval (le club-école du Canadien de Montréal) affrontait les Moose du Manitoba, deux équipes qui évoluent dans la Ligue américaine de hockey. 

Deux athlètes trans aux Jeux olympiques  

Laurel Hubbard

AFP

Laurel Hubbard

L’haltérophile néo-zélandaise Laurel Hubbard est devenue l'un des deux premiers athlètes transgenres à participer aux Jeux olympiques, cet été, à Tokyo. 

Aux mêmes Jeux, Quinn, milieu de terrain de l’équipe féminine canadienne de soccer, devenait la première personne non binaire et ouvertement trans à remporter une médaille olympique, après la victoire en finale du Canada. 

Quinn faisait partie de la formation canadienne en 2016 lorsque cette dernière a remporté la médaille de bronze aux JO de Rio. 

Un premier joueur gai dans la LNH 

En juillet, l’espoir des Predators de Nashville Luke Prokop a fait ce qu’aucun joueur de la Ligue nationale de hockey (LNH) n’avait fait avant lui: il a dévoilé publiquement son homosexualité.

Photo tirée de Twitter

Depuis la saison 2017-2018, Prokop évolue avec le Hitmen de Calgary, dans la Ligue de hockey junior de l’Ouest (WHL). En 2020-2021, il a marqué deux buts et amassé six points en 15 matchs.

Ayant déjà signé un contrat d’entrée de 3 ans avec Nashville, Prokop peut maintenant se concentrer sur la prochaine étape de sa carrière: se faire sa place au sein de la formation des Predators.

Un premier joueur de soccer ouvertement gai 

En octobre dernier, Josh Cavallo, un Australien de 21 ans, est devenu le premier joueur de soccer professionnel toujours actif au monde à faire son coming out.

Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, il a confié qu'il en avait marre de «vivre cette double vie», ajoutant que «[c'était] épuisant» à la longue. 

«Tout ce que je veux faire, c’est jouer au soccer et être traité comme les autres», a affirmé celui qui évolue au sein de l’Adelaide United, en Australie.

Un premier joueur ouvertement gai dans la NFL 

En septembre, le joueur de ligne défensive des Raiders de Las Vegas Carl Nassib est devenu le premier joueur actif dans l’histoire de la NFL à dévoiler son homosexualité, 

L’athlète de 28 ans en a fait l’annonce dans une vidéo publiée sur son compte Instagram. 

Un duo féminin à la description d’un match de la LHJMQ 

 

Le 31 mars, lors d’un match opposant les Huskies de Rouyn-Noranda aux Foreurs de Val-D’Or, Marie-Millie Dessureault et Josyane Cossette ont formé le premier duo entièrement féminin à l’analyse et à la description d’un match de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ).

Une première équipe féminine de eSports  

Camille McWilliams, gestionnaire de joueuses pour Mirage Scouts, porte le chandail de Sailor Scouts, leur ancien nom d'équipe.

Alex Proteau/24 heures

Camille McWilliams, gestionnaire de joueuses pour Mirage Scouts, porte le chandail de Sailor Scouts, leur ancien nom d'équipe.

Depuis la fin juin, le Québec peut compter sur une toute première équipe professionnelle féminine de sports électroniques, le Mirage Scouts. 

Une première femme dans la LHJMQ 

Ève Gascon participe au camp de développement des Olympiques de Gatineau. Photo prise le mardi 17 août 2021 au Centre Slush Puppie.

Jadrino Huot / AGENCE QMI

Photo AGENCE QMI, Jadrino Huot

Ève Gascon participe au camp de développement des Olympiques de Gatineau. Photo prise le mardi 17 août 2021 au Centre Slush Puppie. Jadrino Huot / AGENCE QMI

Au mois d’août, la gardienne Ève Gascon est devenue la première femme en près de 20 ans à jouer un match dans la LHJMQ.

Son entrée en scène a été réussie: celle qui gardait le filet pour les Olympiques de Gatineau n'a accordé qu’un but sur les 20 lancers dirigés contre elle.

Un homme transgenre au Comité olympique japonais 

L'escrimeur Fumino Sugiyama, un homme transgenre de 36 ans, a été nommé au conseil d’administration du Comité olympique japonais, à quelques semaines du début des Jeux olympiques de Tokyo.

− Avec l'AFP et l'Agence QMI

s

s